Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 mars 2020

Coronavirus : Ce que fait le Togo pour ne pas être affecté


Devenue virale en seulement quelques jours en Chine, l’épidémie de Coronavirus fait rage dans le monde et tous les pays prennent des dispositions. Le Togo n’est pas du reste. Depuis que l’alerte a été donnée, les autorités nationales  multiplient  les efforts et font diligence pour n’enregistrer aucun cas au pays.
 
Pour l’heure les efforts du Togo contre la contamination de l’épidémie de la maladie à Coronavirus 2019 (Covid 19) se résument en la tenue de rencontres multisectorielles sur la  situation  avec les partenaires techniques et financiers de la surveillance sous l’égide du ministre et en l’activation  du Centre d’Opération des Urgences de  Santé Publique (COUSP) en mode « ALERTE ».
Les sommités ont aussi procédé à l’évaluation des capacités de réponse (remplissage de la checklist), collaboration  avec les structures sanitaires privées à travers un premier contact à une réunion à l’ANAC avec les avionneurs pour une sensibilisation  sur les dispositions  à  prendre, renforcement des contrôles de santé, la  présentation  d’un plan de  préparation assorti  de budget présenté aux partenaires et la mise en place d’un système de gestion du Covid-19. 

Pour la surveillance des entrées au pays, il y a un renforcement de contrôle de santé, la mise en  place des outils de notification et de référence de cas suspects, la mise en place d’une fiche d’enregistrement des personnes venant des zones affectées et la mise à disposition  du matériel de PCI, thermoflash aux postes frontières de l’aéroport de Lomé, du port, d’Aflao et de Sanvee Kondji.

La surveillance est aussi renforcée dans les structures sanitaires et laboratoires. Il y a des définitions des cas mis à la disposition des structures sanitaires, la visite et briefing des sites sentinelles de grippe et IRAS et l’acquisition des kits de diagnostic de Covid-19  venus de l’OMS Genève et la participation du laboratoire au renforcement  de capacité de laboratoire organisé au Sénégal.

Une prise en charge est envisagée.  A ce niveau on note l’aménagement  d’un centre de prise en charge  au CHU-Campus avec 3 équipes médicales, l’aménagement d’une salle d’isolement à l’aéroport, ambulance  médicalisée, l’identification  des salles d’isolement dans toutes les formations sanitaires et la mise et à disposition  des consommables et médicaments: (ceftriazone, paracétamol inj, solutés).

A cela s’ajoute la diffusion régulière des communiqués de presse, la mise  en place de numéro d’écoute 22 22 20 73 / 91 67 42 42, l’animation  de plusieurs émissions radiotélévisées, la mise  en place des affiches  d’information  et de prévention  aux PoE, l’élaboration  de spots radiophonique et la diffusion  du SitRep aux acteurs de surveillance.

Le Coronavirus est une pneumonie virale apparue début décembre sur le marché de Wuhan dans la province du Hubei, au centre de la Chine. Cette maladie, de la famille des coronavirus, se manifeste par les symptômes de la grippe pouvant entrainer des syndromes respiratoires sévères.

Cette semaine des cas suspects ont été signalés au Nigeria et au Sénégal, des premiers en Afrique.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire