Tél:+228 92 42 51 78
latest

7 mars 2020

JIF 2020: Les femmes de la SAFER font le bilan des acquis de Beijing et définissent des perspectives


Les femmes de la Société Autonome de Financement de l'Entretien Routier (SAFER) sont déjà dans la fièvre de la célébration de la Journée internationale de la Femme (JIF). Elles ont organisé vendredi à Lomé, une séance d’échanges. Il était question pour ces dernières de faire le bilan des acquis des décisions issue de la Conférence mondiale en faveur des femmes tenue en  1995 à Beijing et de réfléchir sur les perspectives.

La séance d’échange s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale de la Femme qui sera célébrée le 8 mars. Le thème international retenu pour la célébration de l’édition 2020 est : « Je suis de la Génération Egalité : Levez-vous pour les droits des femmes ». Celui choisi sur le plan national est : « Femme togolaise à l’aune de Béijing+25 : Bilan et perspectives ».

Pour les organisatrices, la finalité de la séance d’échanges est de dresser le bilan des acquis en matière de la promotion des droits de la femme depuis la conférence de Beijing de 1995 et de réfléchir sur les perspectives.

Durant toute la journée, les femmes appuyées par l’ensemble du personnel de la SAFER ont échangé sur les avancées en matière des droits de la femme, les maux qui minent l’épanouissement de la femme etc. Les participants ont également fait des propositions sur les actions futures à mener en faveur de la défense et de la promotion des droits de la femme.

« La Journée internationale de la femme est normalement célébrée le 8 mars. Mais conformément au programme du gouvernement, nous avons initié cette causerie-débat ce jour pour faire le bilan des acquis des décisions prises en faveur des femmes à la conférence de Beijing en 1995 et de définir les perspectives », a expliqué Chimène Todoe, chargée de la communication à la SAFER.

Au cours des échanges, les femmes de la SAFER ont décidé d’aller sensibiliser les populations des villages reculés sur les droits de la femme, l’excision etc. Elles ont également émis le vœu que les femmes soient beaucoup promues au poste de décision dans leur société.

Instituée depuis 1977, la Journée Internationale de la femme permet de renouveler des plaidoyers en faveur de la situation des femmes et de rechercher un plus grand dynamisme mondial pour la faire progresser l’équité du genre dans tous les pays.

Elom KPOGLI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire