Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 mars 2020

JIF : Le Pro-CEMA envisage le renforcement de capacités des académiciennes élues conseillères


Le Programme de consolidation de l’État et du monde associatif (Pro-CEMA) et certains ambassadeurs en service au Togo ont échangé mardi à Lomé, avec les académiciennes élues conseillères aux communales de 2019, au Togo. Il était question de faire le point de la participation de ces femmes aux élections communales et à la gestion des communes.
 
Cette rencontre initiée dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme (JIF), a permis à Pro-CEMA et certains ambassadeurs d’échanger avec les académiciennes élues conseillères sur les enseignements tirés au cours de leur participation aux élections municipales, leur environnement d’évolution dans l’exercice de leurs fonctions, leurs capacités et compétences (forces et faiblesses) dans l’exercice de leurs fonctions, leurs projets de société dans leurs communes respectives et leurs besoins de renforcement de capacités.
Par l’ « Académie politique des femmes leaders », le Pro-CEMA a formé 172 femmes dont 39 ont pris part aux élections locales et 6 ont été élues conseillères dans leurs communes.
Pour Moussa Ba, chef projet du Pro-CEMA, la rencontre est une occasion pour recenser les besoins de renforcement de capacités des conseillères municipales.
« Nous avons réuni ici des conseillères qui ont été élues lors des municipales passées. Ce sont des conseillères que nous avons formé dans le cadre d’un programme dit accompagnement des académiciennes. Ces femmes se retrouvent dans des instances municipales dominées par des hommes. Il nous est important de comprendre comment est-ce qu’elles arrivent à exercer leur fonction dans ce milieu mâle pour pouvoir davantage renforcer leurs compétences en vue de leurs permettre de jouer leur rôle pleinement », a-t- déclaré.
En effet, l’ « Académie politique des femmes leaders » vise à contribuer à la consolidation de la gouvernance locale avec une plus grande participation des femmes, dans la définition, la mise en œuvre et le suivi des politiques de développement.
Rappelons que le Programme de consolidation de l’État et du monde associatif (Pro-CEMA)  est un projet de renforcement de la société civile, de promotion de l’égalité du genre et de la culture, fruit de la coopération entre le Togo et l’Union Européenne. Il s’étend sur l’ensemble du territoire entre 2018 et 2020.
Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire