Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 mars 2020

Togo : Agbéyomé Kodjo, le président autoproclamé bientôt derrière les barreaux?

Agbéyomé Kodjo
Agbéyomé Kodjo, le président autoproclamé de la présidentielle du 22 février craint pour sa vie. Le candidat de la dynamique Kpodzro a été assigné, à comparaître mercredi, au parlement pour la levée de son immunité parlementaire. La convocation, lui a été remise ce mardi à son domicile à Lomé, par un huissier accompagné de gendarmes.

Selon la convocation, le candidat Agbéyomé Kodjo est accusé d’atteinte à la sureté de l’État pour avoir nommé un premier ministre.

« On m’accuse d’avoir repris les propos de Mgr Kpodzro, que j’ai nommé un premier ministre, que je me suis adressé à l’armée, que j’ai créé un site web et que tout cela est un trouble à l’ordre public », a expliqué M. Kodjo.

Convaincu d’être le vainqueur de la présidentielle du 22 février, Agbéyomé Kodjo s’étonne de la démarche du pouvoir de Lomé qui vise à le briser.

« C’est le monde à l’envers. Selon les éléments en ma possession, je suis vainqueur et les Etats-Unis le savent. Ils m’ont félicité à travers un grand commis de l’État (…) Je ne suis pas le premier à nommer un premier ministre. Alassane Ouattara (président de la Côte d’Ivoire ndlr) l’avait fait. De toutes les façons, je suis légaliste, je me prierai à la loi. L’histoire retiendra que la dictature a voulu me briser mais je suis entre les mains de Dieu », a-t-il indiqué.

Cette convocation qui n'est pas fortuite, conduira à la levée de l'immunité parlementaire de M. Kodjo ouvrant la voie au procureur de la République pour son inculpation.
 
Rappelons qu’Agbéyomé Kodjo, est député à l’Assemblée nationale et est le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD).

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire