Tél:+228 92 42 51 78
latest

7 mars 2020

Togo : La campagne de commercialisation de la Noix de Cajou Brute 2020 lancée


La campagne de commercialisation de la Noix de Cajou Brute (NCB)/2020 a été officiellement lancée vendredi à Lomé, par Noël Koutéra Bataka, le ministre de l’agriculture, de la promotion animale et halieutique (MAPAH). Cette année, le prix planché bord champ retenu par l’ensemble des acteurs des cinq familles de la filière est de 325 FCFA/Kg.
 
Selon Komla Mawuko Gozan, président du Conseil d’Administration du Conseil Interprofessionnel de la Filière Anarcarde du Togo (CIFAT), la campagne qui débute ce 6 mars sur toute l’étendue du territoire national est subordonnée à l’obtention d’une carte d’acheteur ou de sous acheteurs et un agrément d’achat.

« Pour cette campagne de commercialisation, il a été enregistré 46 acheteurs grossistes et 178 sous acheteurs. Les exportateurs sont au nombre de 20, reconnus officiellement pour exercer les activités d’exportation en toute légalité », a-t-il déclaré.

Durant toute la campagne, les agents contrôleurs et superviseurs du CIFAT seront installés aux points suivants: la douane de Sokodé, le poste de pesage de Djéréhoué, le poste de péage de Davié, ETG Togo, NETADI, OPAT et ARGUST. Ceux-ci vérifieront les documents qui doivent accompagner les cargaisons de l’intérieur vers Lomé. Il s’agit de la carte d’acheteur ou de sous acheteurs et un agrément d’achat en plus du papier vert (bordereau de transport) lors du transport des noix de l’intérieur vers Lomé.

Tout contrevenant à ces dispositions sera sanctionné par la loi en vigueur, notamment les arrêtés interministériels portant règlement de la commercialisation de la noix de cajou et ses produits dérivés au Togo. De même l’exportation de la noix de cajou est subordonnée à l’obtention d’un agrément d’exportation.

Cette année, après concertation avec la base des pépiniéristes du Togo, le prix d’un plant polyclonal est égal à 300 F.CFA et le plant greffé est égal à 550 F.CFA. Ce prix proposé par les acteurs est en fonction de la tendance des prix au plan international. Il vise à préserver l’intérêt de la filière et de ses acteurs.

Par ailleurs, toutes les déclarations d’exportation de la NCB doivent passer obligatoirement par le bureau du Conseil des Exportateurs de la Filière Anarcade (CEFA) en collaboration avec CIFAT, qui délivre un quitus d’exportation qui doit faire partir de la documentation à présenter pour la passation à la douane.

Rappelons que le CIFAT a interdit aux acteurs de la filière, les sorties frauduleuses des noix de cajou du territoire national et les a invité au strict respect des dispositions pour le bon déroulement de la campagne 2020.

Elom KPOGLI (stagiaire)
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire