Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 avr. 2020

Abalo Dosseh : "J'ai appris beaucoup de choses avec Claude Leroy"


Détaché de toute activité sportive, coronavirus oblige, le sélectionneur des Éperviers locaux Jean-Paul Abalo, s'est prêté aux questions des journalistes sur les réseaux sociaux. Et sans surprise, la question de sa relation avec son supérieur Claude Leroy, est revenue sur le tapis.

Vers la fin de sa carrière professionnelle, Abalo Dosseh songeait déjà à l'après joueur. Ce qui lui a poussé justement à se lancer dans une formation d’entraîneur. "Bien avant que ma carrière ne finisse, j'ai commencé par préparer mes diplômes. Avant de venir au Togo, j'ai entraîné pas mal de clubs et presque toutes les catégories " raconte-t-il aux journalistes.

Et même s'il est resté dans l'ombre de Sébastien Migné dans un premier temps, puis  Julien Chevalier par la suite, avant de devenir adjoint confirmé, JP avoue avoir énormément appris aux côtés du technicien Breton, dont il salue la connaissance du foot Africain.

"J'ai appris beaucoup de choses avec Claude Leroy. Vous savez que c'est un entraîneur qui connait bien le continent Africain et la mentalité de ces dirigeants. Du coup pour manager un joueur Africain, ce n’est pas comme en Europe. Là-bas, les joueurs sont un peu plus disciplinés. En Afrique on a toujours un ou deux qui amènent le groupe alors il faut bien gérer, savoir quel moment intervenir pour que tout le groupe ne soit pas affecté. Vraiment, je suis très content d'avoir croisé Claude Leroy en tant qu'entraîneur adjoint ", se réjouit Jean-Paul Abalo.

Avec les résultats probants qu'il enregistre avec la sélection A', le nom d'Abalo Dosseh a été plusieurs fois associé à la sélection nationale. Mais l'ancien Amiénois ne se presse pas.  "Si je suis prêt pour l'équipe nationale ? Je ne suis pas là pour marcher sur qui que ce soit, je verrai le jour où on me donnera l'occasion, pourquoi pas ? Ça fait quand même un bon moment que j'entraîne, mais je ne suis pas là pour presser quelque chose. J'attends toujours le bon moment. Quand on me donnera la chance, je vais la saisir. Je ne suis pas dans la logique de précipiter les choses " a-t-il répondu.

Fin octobre (2019), Claude Leroy déclarait lui-même sa flamme pour Jean-Paul Abalo et voyait en lui le futur patron des Éperviers. "C'est génial pour Jean-Paul Abalo... C'est quelqu'un de remarquable, bosseur, il sent bien le foot... Je suis très content pour Abalo, qui va être, je suis sûr, un futur sélectionneur du Togo."

 Une question de temps donc. 

Aimé ATTI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire