Tél:+228 92 42 51 78
latest

21 avr. 2020

Covid-19 : Le Togo peut compter sur le FMI

Dr Sampawende Jules Tapsoba
Le Togo dans sa lutte contre le covid-19, peut encore compter sur ses partenaires au nombre desquels, le Fonds Monétaire International (FMI). Et bien qu’il soit encore tôt pour évaluer les impacts réels de la pandémie sur son économie, le pays bénéficie déjà de différentes mesures d’accompagnement du Fonds.

 
Au cours d’une rencontre avec les médias, Dr Sampawende Jules Tapsoba, Représentant-Résident du Fmi, revient sur ce qu’il convient d’appeler, les impacts préliminaires de la pandémie sur l’économie togolaise, et les mesures d’accompagnement du fonds.

Cette étude préliminaire prend en compte l’intervalle allant du 6 mars date de l’apparition du premier cas au 15 avril et se focalise sur les utilisateurs de smartphone.

Une étude non exhaustive, mais qui permet d’avoir une idée préliminaire de la situation qui prévaut.

Situation préliminaire

Au niveau macroéconomique, le choc est réel, avec de forte répercussion sur l’offre et la demande.

Et comme conséquence, l’on note une baisse au niveau des produits d’exportation comme le phosphate. 

Mieux, le taux de fréquentation des lieux de résidence qui est de 17%, comparé à celui des lieux de service estimé à 11%, explique bien la faiblesse de la demande due à l’incertitude créée par la pandémie.

Même son de cloche au niveau du commerce des détails (boutiques, lieux de loisir et restaurants), où la faible fréquentation se caractérise par un taux de -42% contre -31% pour la sous-région ouest africaine.

Cette tendance baissière est également notée au niveau des marchés, où la fréquentation chute à -35% contre -25%, la moyenne sous régionale.

Ainsi du point de vu global où la tendance peut être encore évolutive, la croissance économique du Togo projetée  à 5,5% en 2020, passe à 1%. Une régression certes, mais supérieur à la moyenne continentale qui est de l’ordre de -1,5%.
Compter sur le FMI

Dans cette lutte contre le coronavirus, le Togo peut encore compter sur ses partenaires, au nombre desquels le FMI, avec qui il bénéficie du programme Facilité Elargie de Crédit (FEC). 

Pour Dr Sampawende Jules Tapsoba, Représentant-Résident du Fonds, le pays qui devrait bénéficier de 20 milliards FCFA au titre du FEC, a vu son financement augmenté de 58 milliards FCFA. « Donc en cash, le gouvernement a reçu 78 milliards FCFA».

En plus de cela, le Fonds a également décidé de suspendre pour 25 pays dont le Togo, le service de la dette dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

Un moratoire sur la dette, qui devra permettre au pays de disposer d’espace budgétaire et de trésorerie, pour mieux lutter contre la pandémie et relever à l’avenir, le défi de son développement.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire