Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 avr. 2020

Togo : Adebayor et Gogoligo se déchirent sur les réseaux sociaux


Plus rien ne va entre Emmanuel Adebayor et Gogoligo. Les deux amis ne se font pas de cadeau ces deniers jours, sur les réseaux sociaux. L’ancien capitaine des Éperviers n’a pas digéré l’invitation à lui faite par l’humoriste à manifester sa solidarité envers les personnes vulnérables comme l’ont fait certaines stars du football africain, en cette période de pandémie à coronavirus.
 
Tout est parti, d’un live de l’humoriste Gogoligo sur Facebook. Dans son direct, Gogoligo invitait son ami Adébayor à venir en aide aux nécessiteux en ce moment difficile de pandémie à coronavirus. Chose d’ailleurs, faite par Samuel Eto’o et Didier Drogba.

Cette comparaison déplait à Emmanuel Adébayor qui répond sèchement à son ami Gogoligo.

« Je suis désolé que les gens me comparent à Samuel Eto’o et Didier Drogba. On me demande pourquoi je n’ai pas de fondation ou pourquoi je ne fais pas de dons. C’est comme si c’est moi qui ai amené Coronavirus au Togo. Je ne suis ni l’un ni l’autre, je suis moi Sheyi Emmanuel Adebayor… les gars concernant les dons, je n’en ferai pas », a-t-il réagi.

L’ancien sociétaire du Réal Madrid va loin et étale sur les réseaux sociaux les biens qu’il aurait faits à Gogoligo. Il s’agirait d’un terrain, de beaucoup d’argent, des culottes, des habits, des casquettes, etc.

De son côté, Gogoligo affirme être l’homme des « sales boulots » d’Emmanuel Adebayor. L’humoriste révèle que le footballeur aurait œuvré à l’annulation de l’un de ses concerts à Lomé. Il accuse l’ex-capitaine des Éperviers d’avoir couché avec la femme de Prince Segbefia, un autre Éperviers.

Par ailleurs, Gogoligo traite d’irresponsable Emmanuel Adebayor, qui aurait délibérément refusé de prendre soin de sa mère actuellement atteinte d’un AVC.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. S'il vous plaît, Parlez nous de choses plus utiles !
    Que des stars ne sachent qu'ils ont obligation d'aider à éduquer la masse est une chose mais que des journaux relaient, ce que j'ose appeler, des enfantillages là il y a un souci !
    L'Afrique a besoin de modèles pas de plaisantins.

    #pmonasidfem
    #midolafon
    #wakeup

    RépondreSupprimer