Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 avr. 2020

Togo : La filière café-cacao émerge grâce aux efforts du gouvernement et du PASA


Deuxième et troisième produits d’exportation après le  coton, le café et le cacao constituent un secteur à fort potentiel de développement. Ainsi ces dernières années, le gouvernement à travers le Programme d’Appui au Secteur Agricole (PASA), s’est engagé dans le développement du secteur.
 
Avec une contribution de 5,5% au secteur agricole et de 1% au Produit Intérieur Brut (PIB), le café et le cacao, deuxième et troisième produits d’exportation après le coton, pourraient davantage contribuer au développement du pays.

Ainsi ces dernières années, avec les différents engagements du gouvernement à travers le PASA, des transformations socioéconomiques sont visibles dans les zones de production, avec à la clef, une forte amélioration des capacités de production.

Selon la Direction des statistiques agricoles, de l’informatique et de la documentation(DSID), la productivité qui était de 10.000 tonnes en 2012 est passée à 13.000 tonnes en 2016.

Une augmentation de plus de 25%, accompagnée d’une  amélioration de la qualité du produit exporté.

Au-delà, l’on note la création de 100 emplois permanents dans la protection phytosanitaire des plantations de cacao et dans la transformation des produits.

Dans le même temps, 20.000 emplois occasionnels liés à l’entretien des plantations et la récole ont été créés.

Pour la saison en cours (2020-2021), le Togo espère exporter 7000 tonnes de café et 6000 tonnes de cacao. 

Dans cette logique et avec l’appui des partenaires au nombre desquels le PASA, des boutures racinées de caféières et des cabosses de cacaoyers sont mises à la disposition des producteurs.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire