Tél:+228 92 42 51 78
latest

28 mai 2020

3ème jour du webinaire International : Les États invités à soutenir les Start-Ups


Débuté mardi, les rideaux sont tombés ce jeudi 28 mai, sur le Webinaire international, initié par la Conseillère Spéciale du Président de la République du Togo, Reckya Madougou et sa Team. Un troisième jour de rencontre virtuelle de haut niveau, dédié à l’implication des acteurs de l’Innovation dans la riposte au Covid-19 pour la relance économique.

Ils sont une dizaine de panélistes à prendre part ce jour, aux derniers échanges du Webinaire international.

Axée autour de l’implication des acteurs de l’Innovation dans la riposte au Covid-19 pour la relance économique, la rencontre a été consacrée aux interventions des jeunes Start-Ups du continent.

C’est le cas de Séwa Agbodjan, Start-up togolais de la diaspora, promoteur de la plateforme « INNOV CARE ».

Notant que le continent africain est entrepreneur mais peine à accéder à l’accompagnement réel pour booster l’innovation, il exhorte à encourager un écosystème des applications mobiles.

« Les dirigeants africains doivent encourager les start-Ups en ignorant certaines réglementations internationales », a-t-il lancé.

Promoteur d’une plateforme qui révolutionne le système sanitaire au Togo avec déjà 23.000 téléchargements et plus de 80.000 demandes, M. Agbodjan propose d’accentuer l’éducation des populations dans l’utilisation des applications.

Un canal qui dans un futur proche, sera utilisé comme moyen de  communication par 70% de la population mondiale.


Injecter des ressources dans l’innovation

Selon Herman Messan, Spécialiste en communication agricole, pour relever le défi de l’innovation dans la riposte au Covid-19 pour la relance économique, il sera opportun d’injecter du capital et des compétences dans l’innovation.

Et cela s’avère nécessaire car selon les estimations du PNUD, près de soixante (60) millions de personnes dans le monde pourraient si rien n’est fait, tomber sous le seuil de la pauvreté avec la Covid-19.

Ainsi note Herman Messan, «le besoin est réel et énorme, les industries et beaucoup d’institutions sont appelées à innover », d’où la nécessité pour les Etats, de penser à mettre en place « un fonds d’innovation ».


Cap sur les trois jours du webinaire

Débuté le mardi 26 mai 2020 et ce pour trois (3) jours, le Webinaire international initié par la Team RM de Reckya Madougou, a regroupé 35 panélistes de haut niveau, d’une trentaine de pays d’Afrique Subsaharienne et des Caraïbes.

A terme, les différentes recommandations seront mises sur une plateforme, et seront reversées aux organisations.


Quelques propositions

Les propositions des trois jours du Webinaire ont fait objet d’un résumé proposé en dix points par Damien Mama, Coordonnateur du Système des Nations Unies au Togo.

Pêle-mêle, les pays africains sont invités à mettre en place, des instruments innovants devant permettre de renforcer le financement des acteurs de l’économie réelle et promouvoir les cadres et systèmes réglementaires pour faciliter l’innovation.

Aussi devront-ils introduire dans les offres d’enseignement l’éducation financière, soutenir l’octroi de ressources indispensables des IMF au financement des chaînes de valeur et renforcer la résilience des populations.
Et pour y arriver, les acteurs proposent de renforcer les partenariats à tous les niveaux.
Qu’ils soient public-privés, entre les États ou les institutions, l’essentiel sera de parvenir à un développement harmonieux.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire