Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 mai 2020

Couvre-feu: L’ANC exige justice pour Koutouati Dodji


Dans une lettre en date du 08 mai, l’Alliance Nationale  pour le Changement (ANC),  demande au Ministre de la Sécurité et de la Protection Sociale, le Gal Yark Damehane, de diligenter une enquête sur la mort de Koutouati Dodji. Ce dernier retrouvé mort à Adakpamé le 23 avril dernier, couvert de sang, de blessures et de traces de coups aux heures de couvre-feu.
 
Selon la note adressée  au ministre, le nommé Koutouati Dodji, est sorti de chez lui à Adakpamé, la veille au soir pendant le couvre-feu, pour aller se soulager à proximité.

Le lendemain, ce dernier sera retrouvé mort, couvert de sang, de blessures et de traces de coups.

Une mort intervenue aux heures de patrouille et qui selon l’ANC, est sans doute liée à un assassinat perpétré par les forces spéciales anti pandémiques.

Pour le parti de Jean Pierre Fabre, il n’existe pas d’incertitude concernant l’implication, puisque les forces spéciales déployées dans la lutte contre la propagation du covid-19, « se sont déjà négativement  illustrées à plusieurs reprises à travers le territoire par des bavures répétées, causant des blessés graves et des morts ».

Condamnant avec fermeté, l’excès de violence qui a toujours caractérisé l’intervention de ces forces, il demande que des enquêtes soient diligentées et ceci, dans de brefs délais, pour que justice soit rendue.

«L’ANC exige que soit diligentée, effectivement et expressément, une enquête crédible pour identifier les auteurs de l’assassinat de Koutaouati Dodji à Adakpamé  et les traduire devant les juridictions compétentes pour être poursuivis et sanctionnés conformément à la loi ».

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire