Tél:+228 92 42 51 78
latest

26 mai 2020

Covid-19 : L’ANADEB lance la sensibilisation et la résilience des communautés


L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), a procédé le mardi 26 mai 2020, au lancement officiel du projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base. Financé par l’Union Européenne à hauteur de 65 millions FCFA, le projet à terme, devra toucher 80.000 personnes issues de 300 quartiers des préfectures d’Agoè-Nyivé, du Golfe, de Tchaoudjo et de Tône.

Décidée à finir avec la propagation de la pandémie de coronavirus, l’ANADEB a officiellement lancé le projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés.

Un projet qui bénéficie de l’appui financier de l’UE à hauteur de 65 millions FCFA, et qui devra toucher sur les deux prochains mois (juin et juillet), 80.000 personnes.

Dans les détails, ce sont 300 quartiers, dont 238 dans les préfectures d’Agoè-Nyivé et du Grand Lomé, 42 dans le Tchaoudjo (Sokodé), et 20 dans le Tône, qui devront bénéficier de l’initiative.

Un programme de distribution de Kits

En effet, il est à noter que 2600 personnes identifiées comme les plus vulnérables dans les 400 quartiers cités plus haut, devront bénéficier des Kits alimentaires.

Dans l’identification de ces personnes, l’ANADEB, devra compter sur ses partenaires au nombre desquels, l’ANVT, les CDQ, les communes, le ministère de l’action sociale, le FAEIJ pour ne citer que ceux-là.

Au-delà des Kits alimentaires, c’est plus de 6.000 bavettes qui ont été solennellement  remises aux communautés, par le Directeur de Cabinet du ministère du Développement à la Base.

Renforcer la sensibilisation des populations

De façon générale, la cérémonie de ce mardi, a été actée par la présentation du projet de sensibilisation et de résilience, l’harmonisation du message de sensibilisation et la remise symbolique des kits.

Pour Mme Mazalo Kandaga, Directrice de l’ANADEB, nous avons décidé de changer la manière de sensibilisation pour mieux toucher les togolais. Puisque le changement dit-elle, devra venir du comportement de chacun.

Mieux, «  en plus de la sensibilisation, nous allons procéder à la distribution des vivres alimentaires car la pandémie  est en train d’agir sur les revenus des populations surtout  celles qui étaient dans l’informelle. C’est dans cette logique que l’UE a aussi décidé de financer sur la base du projet Restaurant communautaire, la distribution des vivres aux communautés dans chacune des localités ».
 
Comment se fera la sensibilisation ?

Selon Ouro Bang’na Bouweï, 2ème adjoint au Maire de la Commune de Tchaoudjo, l’opération devra se dérouler dans le strict respect des mesures barrières telles qu’instituées.

Du coup, il n’y aura pas de rassemblement. « Nous allons travailler avec les mégaphones dans les rues pour permettre aux gens dans les maisons, de percevoir nos communications. Si individuellement il y a des questions à poser, nous serons prêts à les répondre mais dans le strict respect des mesures barrières ». Dans cette logique ajoute-t-il, « au cours des sensibilisations ou après les sensibilisations, nous allons détecter les familles vulnérable, celles qui sont vraiment atteintes, pour leur distribuer les Kits mis à notre disposition », avec l’appui financier de l’UE.

Le soutien remarquable des artistes

En effet, il est à mentionner que le Projet  bénéficie également du soutien de plusieurs artistes togolais.

Pour Mic Flammez, Artiste de la chanson, en tant que bon citoyen, il est du ressort de l’artiste de soutenir les projets  de développement  initiés par le gouvernement dans le sens de l’accompagnement des populations.

« Nous travaillons sans relâche avec le gouvernement à combattre le virus. Dans cette logique, j’invite les populations à respecter les mesures barrières qui vont du lavage régulier des mains, au port obligatoire des masques en passant par le respect de la distanciation sociale », a-t-il indiqué.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire