Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 mai 2020

Covid-19 : Le groupe "Salut et Joie" vole au secours des non-voyants


Le groupe d’évangélisation et de musique chrétienne "Salut et Joie" actionne sa phase sociale. Lundi, il était au chevet des non-voyants du Centre d’Enseignement et Spécialisé des Aveugles (CESA) et d'autres associations, pour un don en vivres et non-vivres, le tout, pour un coût global d’un million FCFA.
 
Ce n’est pas seulement l’esprit qui a besoin d’être sauvé, mais le corps  a aussi besoin d’être assisté en période de difficultés. Une vision que partage si bien le groupe d’évangélisation et de musique chrétienne Salut et Joie.


En effet, partant de l’idéologie selon laquelle, « le Seigneur Jésus-Christ ne prêchait pas simplement la bonne Parole mais multipliait aussi les pains quand il le faut », le groupe était lundi au CESA, pour un don de vivres et non-vivres aux non-voyants.


Pour Stéphane Témedekou, le manager et secrétaire général du groupe, « les soutiens apportés à nos frères sont constitués de sacs de riz, de bidons d’huile, de cartons de sardines, de tomates et des bavettes », pour ne citer que ceux-là.


Mieux, ce geste caritatif qui a nécessité un investissement d’un million (1.000.000 FCFA), a pour objectif d’assister les non-voyants considérés comme des couches vulnérables, dont il fallait venir en aide afin de leur assurer un mieux-être en cette période de Covid-19.



Une démarche évangélique et sociale


Ce geste à la fois évangélique et social, cadre  bien avec  l’objectif du groupe  Salut et Joie, dont le manager revient sur le bien-fondé : « Il ne s’agit pas de l’esprit seul qui a besoin d’être sauvé. Mais nous avons besoin d’assister le corps physique. Souvenez-vous, le Seigneur Jésus-Christ non seulement prêchait l’évangile mais aussi distribuait des pains ».


D’une pierre deux coups, Stéphane Témédékou, a aussi profité de l’opportunité non pas pour évangéliser mais pour sensibiliser les uns et les autres, sur les mesures barrières telles qu’instituées par le gouvernement.


Celles-ci impliquent le respect de la distanciation sociale, le lavage régulier des mains et le port obligatoire des masques.


Un geste qui comble les attentes


Témoignant sa gratitude pour le geste fort louable engagé par le groupe "Salut et Joie", Amégadjie Koffi, Responsable du centre CESA, ne cache pas sa joie.


« Je me réjouis de cette action de solidarité entreprise par le groupe Salut et Joie pour soutenir la lutte contre le coronavirus ». Cependant ajoute-t-il, « les besoins sont nombreux et requirent l’implication de tous ».


Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire