Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 mai 2020

Covid-19 : Le PDP appelle à un changement de paradigme dans la lutte

Innocent Kagbara
Après analyse de la situation qu’impose, la pandémie de covid-19 aux plans économique, social et sanitaire, le Parti Démocratique Panafricain (PDP), appelle à un changement de paradigme qui devrait permettre d’éradiquer le mal. Dans cette logique, il invite le gouvernement, en plus des mesures déjà engagées, à renforcer l’accompagnement aux populations vulnérables, à promouvoir le dépistage de masse tout instaurant le port obligatoire de masque. Une démarche qui devrait selon le parti d’Innocent Kagbara, éviter au pays, une situation  de confinement total, qui pourrait entrainer en un mois, une récession de l’ordre de -15,9%. 

Au PDP, voici des questions qui se posent: confinement, dépistage massif ou masques généralisés surtout que le pays est à 298 cas déclarés ?

Le président Faure en lançant l'opération "NOVISSI" dans le cadre des mesures de riposte à la pandémie du coronavirus pensait au confinement de la population. Dans les circonstances actuelles, d'après nos estimations, en cas de confinement total au Togo surtout avec de nouveaux cas de contamination à Djarkpanga, à Dapaong et à Kpendjal ouest, Aneho, Kpalimé et j'en passe,  l’année 2020 connaîtrait une récession économique par rapport au PIB de 2019. 

Le Togo, dans un scénario de confinement total d’un mois, d’après nos estimations, se retrouverait à -15,9% de récession avec un taux d’activité de 45,84%. Le secteur informel subirait une perte de revenus de 200 milliards. Le coût économique total d’un mois de confinement total au Togo serait supérieur à 9,4% du PIB et aurait son corollaire en termes de chômeurs, d’augmentation de la pauvreté et d’instabilité sociale et politique.

En revanche, une stratégie alternative de dépistage serait plus efficiente à nos yeux. 

En effet, le coût de dépistage s’élève à un peu plus de de 70 milliards de francs CFA soit presque 3 fois inférieur au coût fiscal d’un mois de confinement. Mais cela représente un coût 4 fois inférieur au coût économique total d’un mois de confinement.

Si le dépistage massif est accompagné de la généralisation du port du masque, le coût économique devient beaucoup plus faible. En effet, si les masques sont produits localement et destinés à la population de plus de 5 ans, la valeur de la production sera de 50 milliards. Si l’on déduit ce montant du coût du dépistage, nous aurons un coût économique final de 150 milliards de CFA pour l’économie ; ce qui représente un coût 2 fois inférieur au coût économique total d’un mois de confinement.

Saluant les mesures d’accompagnement mises en place par le gouvernement, à travers la mobilisation de 400 milliards de Franc CFA, fonds de solidarité nationale, nous saluons l’initiative tout en demandant de prendre en compte le secteur informel et le secteur agro-sylvo-pastoral, qui contribuent pour près de 50% du PIB et regroupent 65% des emplois.

Au détour de l’analyse stratégique, estimons que cette crise appelle à un changement de paradigme de la politique économique. 

L’urgence c’est la transformation sur place des produits de base, c’est-à-dire un développement endogène et une industrialisation pour réduire la forte dépendance à l’étranger.

Il nous semble sage de rendre disponibles des masques barrières de qualité avec une bonne communication sur leur bon usage et d’évaluer leur impact ainsi que celui des autres mesures de lutte entreprises jusqu’ici.

Cependant, nous recommandons de protéger les groupes à risques notamment les personnes âgées et porteuses de comorbidités avec un système de confinement adapté à leur situation.

Plus que jamais, le respect strict de toutes les mesures barrières édictées jusqu’ici (dont le port de masque) et l’évaluation rigoureuse de leur impact s’impose. Le Togo avait une avance sur la maladie, mais la tendance s’inverse actuellement. Il faudrait plus de célérité et de pro-activité dans la mise en œuvre des recommandations pertinentes et la diffusion transparente des rapports d’évaluation et d’exploitation des données générées après deux mois de riposte.

En résumé, le PDP recommande au gouvernement de décréter le port généralisé de masque et un dépistage de masse sur toute l'étendue du territoire national.

Que Dieu bénisse le Togo.

Hon. Innocent KAGBARA
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire