Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 mai 2020

Filière anacarde : Le gouvernement mise sur une production qualitative et quantitative


Engagé à faire du développement agricole un moteur de croissance et de lutte contre la pauvreté, le gouvernement renforce son accompagnement à la filière anacarde. Ainsi après avoir mis à la disposition de chaque préfecture une enveloppe financière de 1,5 milliard FCFA pour la campagne 2020, il compte accroître la productivité par l’introduction des variétés améliorées.
 
Filière à forte valeur ajoutée, la culture de l’anacarde a le vent en poupe.
Pour Mawuko Komlan Gozan, Président du Conseil Interprofessionnel de la filière au Togo, l’anacarde fait partie des secteurs agricoles à bénéficier d’une attention particulière du gouvernement.

Ainsi après avoir mis à la disposition de chaque préfecture un financement de 1,5 milliards FCFA pour booster la productivité pendant la campagne 2020, il est également introduit de nouvelles variétés améliorées.

Celle-ci vient accompagner la filière à accroître qualitativement et quantitativement sa productivité  ainsi que les revenus de ses producteurs. 
 
«L’objectif, c’est d’éliminer d’ici cinq ans, les vieilles semences. Nous produisons aujourd’hui 350 à 500 kilogrammes par hectare, alors que d’autres pays sont à 800, 1 000, voire 1 200 kilos. C’est ce que nous visons », a indiqué Mawuko Gozan.

Ainsi pour la nouvelle campagne de commercialisation, le gouvernement met le cap sur 25 mille tonnes de noix, sur un prix bord champs de 325 Kg.
A ce titre, le Ministre de l’Agriculture,  Noël Koutera Bataka, invite les acteurs à consolider les acquis de la filière.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire