Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 mai 2020

Inclusion Financière : Un webinaire pour renforcer la résilience des populations africaines vulnérables

Reckya Madougou
Dans le but d’accompagner les États africains dans la riposte contre la pandémie de coronavirus et d’impacter la résilience des populations vulnérables, un Webinaire s’ouvre du 26 au 28 mai prochain. Initié par la Conseillère spéciale du Chef de l’État, Reckya Madougou, promotrice du Think & do Tank Team RM,  la cérémonie devra virtuellement regrouper pour trois jours, des économistes et acteurs de renoms d’une trentaine de nationalités.
En effet, le rendez-vous qui s’annonce pour demain,  devra réunir la crème  des économistes africains d’une trentaine de nationalité, pour des réflexions visant l’amélioration de l’inclusion financière.

Mieux, il sera question de proposer des solutions innovantes à permettre d’accompagner les états africains, dans la riposte contre la pandémie de coronavirus et d’impacter la résilience des populations vulnérables.


Des réflexions ciblées

En effet, qu’il s’agisse des personnes à revenus modestes dans les Activités Génératrices de Revenus (AGR), des PMI-PME, des producteurs et agriculteurs, ils sont nombreux à constituer la majeure partie de l’architecture de l’économie africaine.

Mais malheureusement, ces derniers sont les plus vulnérables et les plus impactés par la pandémie qui secoue le monde depuis quelques mois. D’où la nécessité de solutions innovantes, pour leur sortir de la précarité.

Ainsi le Webinaire, cette rencontre virtuelle annoncée en partenariat avec la Fondation Louis Lamothe, la Banque panafricaine Ecobank et la Confédération des Institutions Financières de l’Afrique de l’Ouest (CIF), se veut un mécanisme de « sauvegarde de l’économie réelle,  à travers des réponses ciblées et adaptées ».

Mieux, devant se tenir sur trois (3) jours, la rencontre devra donc se pencher sur la coopération nécessaire pour atténuer les chocs économiques et soutenir la reprise économique dans les pays de l’Afrique subsaharienne.

Secundo,  elle devra parvenir à définir des stratégies et actions adaptées au tissu économique des pays africains en assurant une offre de financement approprié.

Puis en dernière position, il sera question de parvenir à l’implication des acteurs de l’innovation dans la riposte au Covid-19, pour la relance économique.


Thierry AFFANOUKOE
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire