Tél:+228 92 42 51 78
latest

3 mai 2020

Mort de Solange Ankou: Joseph Adjognon dénonce une calomnie et promet retrouver les auteurs

Pasteur Joseph Kodjo Adjognon
Le Pasteur Kodjo Joseph Adjognon ne gardera plus le silence. Cité pour collaborateur d'un certain Mawussi Dokponou, qui aurait tué sa femme, le Pasteur principal du Temple de Changement promet assigner en justice, les auteurs d’une telle allégation "mensongère". Pour l'homme de Dieu, c'est une calomnie de plus face à laquelle il faut impérativement réagir pour être lavé de tout soupçon.

Ces dernières heures, circulent sur les réseaux sociaux, un audio faisant  état de ce que le Pasteur Mawussi Dokponou aurait éventré sa femme (Solange Ankou) après la mort de celle-ci à la suite d'une courte maladie.

L'auteur de l'audio qui se dit être la cousine de la défunte, révèle que le sieur Dokponou est domicilié à Agoè Atchanvé et est Pasteur de l'église évangélique Temple du Changement sise dans le quartier.

Informée de la nouvelle,  la rédaction de Gapola a contacté, Joseph Kodjo Adjognon, fondateur du Ministère International Temple du Changement au Togo. 

Celui-ci reconnaît avoir travaillé avec Mawussi Dokponou et appris la mort de sa femme. Cependant il informe que Mawussi Dokponou a quitté le Temple de Changement il y a de cela 5 ans et est allé créer sa propre église où il n'a jamais mis pied.

"En vérité, en vérité, je connais le pasteur Mawussi. Mais à l'heure où je vous parle lorsque je vais évoquer son nom, plusieurs de nos fidèles diront qu'ils n'ont jamais entendu parler de lui. Parce que cela fait bientôt 5 ans que le monsieur a quitté le Temple du changement pour aller créer sa propre église. Depuis là il ne m'a jamais invité pour une quelconque célébration de culte, pire je ne connais même pas là où il a érigé son temple et aussi je ne suis jamais allé chez lui à la maison sauf il y a 2 semaines quand il m'informait de la mort de son épouse ", a clarifié le Pasteur Joseph Adjognon avant de conclure "Je ne suis pas de mèche avec lui". 

De ce fait, le Pasteur s'indigne contre les internautes qui partagent l'audio de la "diffamation" et promet une suite judiciaire à l'affaire.

"En un mot, le pasteur Mawusse n'est plus avec moi. Mais nous allons saisir la justice pour que l'auteur de l'audio et ceux qui l'ont partagé nous apportent des preuves...Trop c'est trop. On nous a beaucoup calomnié, accusé des choses que nous n'avons jamais entendues ni vues" s'est-il engagé.

Rappelons que le pasteur Mawussi Dokponou au centre de la polémique serait en fuite selon l'auteur de l'audio.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

3 commentaires

  1. Réponses
    1. Courage Pasteur que le Seigneur Lui même intervient. Amen

      Supprimer
  2. Courage courage mon reverand, la Bible dit que votre Oui soit oui et que votre non soit non tous ce qui est endehor de cela vient du diable , et par votre parole on vous justifiera que le seigneur soit avec vous pour traiter ce problème

    RépondreSupprimer