Tél:+228 92 42 51 78
latest

2 mai 2020

Togo : Des ressources financières pour repositionner le pays après la crise


En dépit de la crise de coronavirus, le Togo ne cesse de marquer des points sur le marché régional comme international. Ainsi le pays qui était à la recherche de 20 milliards FCFA sur le marché financier régional, a réussi à lever vendredi 17 avril,  22 milliards FCFA à travers un Bon Assimilable de Trésor de 29 milliards FCFA.

La pandémie de covid-19 n’a pas eu raison du Togo sur le marché d’obligation. Le pays à la quête de 20 milliards FCFA, a réussi à lever 22 milliards FCFA sur le marché régional financier, à travers un Bon assimilable de Trésor de 29 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 47%.
 
Ce succès sur le marché financier en cette période de crise de covid-19, témoigne en parti de la confiance des investisseurs régionaux au pays.

En effet, bien avant la pandémie, le Togo  s’est déjà engagé avec l’appui du Fonds Monétaire International (FMI), à assainir sa finance publique et à ramener sa dette sous le seuil de la norme UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine), qui est de 70%.
 
Un pays qui a le vent poupe

Au-delà du succès rencontré sur le marché d’obligation régional, le Togo depuis le début de la pandémie de Coronavirus, ne cesse de bénéficier des appuis multiformes de ses partenaires.
 
Dans un premier temps, il s’est agi du FMI, qui a accordé un financement supplémentaire au Togo au titre du programme FEC,  avant d’annoncer au bénéfice du pays, un moratoire de dette.

Cette initiative dont bénéficie le Togo en plus de 24 autres pays en développement, devrait permettre de disposer plus d’espace budgétaire pour mieux lutter contre la pandémie de coronavirus.
 
Du côté de la Banque Mondiale, un financement d’environ 7 milliards FCFA a été débloqué pour accompagner les autorités togolaises.

Autre partenaire et pas des moindres, dont l’engagement se veut de taille, l’Union Européenne.
 
L’institution a annoncé mobiliser plus 13 milliards FCFA en accompagnement du pays, dont 6 milliards FCFA avant fin avril.

Au-delà, l’institution qui s’engage à accompagner le Togo dans tous les domaines, à mobiliser 150 millions FCFA, pour l’équipement des centres pénitentiaires pays.
 
Autant d’initiatives qui devront permettre au pays de retrouver les moyens de lutte contre la pandémie et de repositionner sa croissance.   
Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire