Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 mai 2020

Togo : Jean Eklou exige une communication sur l'enquête de la mort du Col Madjoulba


Jean Kangni Eklou n'aura pas l'ataraxie tant que les circonstances de la mort du colonel Bitala Madjoulba ne soient élucidées. Le conseiller municipal a fait part de ses préoccupations sur cette affaire dans un extrait qu'il vient de publier. Intitulé "Assassinat du colonel Madjoulba : un crime crapuleux", il exprime son  décontenancement et exige du sérieux chez la Commission d'enquête.

Selon M. Ekou, la mort tragique du Chef corps du 1er Bataillon d'intervention rapide est une mort de trop.

"Notre pays le Togo est presque le nid des assassinats périodiques. Hier, c’étaient : Sylvanus OLYMPIO, Marc ATIDEPE, Tavio AMORIN, David BRUCE, Etienne YAKANOU, le caporal Kodjo AGBALI, le sergent-chef Yeto KOUGBLENOU, le commandant Kouao SANVEE, le colonel Gnandi AKPO…... aujourd’hui c’est le colonel Bitala MADJOULBA" énumère-t-il avant de se demander " Et demain à qui le tour? ". 

Le président de la Jeunesse de l'Alliance nationale pour le changement soutient à cet effet que la disparition mystérieuse de ce fils de Siou interpelle tous les Togolais.

Par conséquent, il demande que la Commission d’enquête mise sur pied informe l’opinion sur l’état d’avancement des investigations le plus vite possible. Le Procureur de la République doit aussi informer l’opinion, selon lui.

"Nous invitons les organisations de Défense des Droits de l’Homme à s’impliquer dans ce dossier pour la manifestation de la vérité et que justice soit rendue", a-t-il ajouté.

La Commission d'enquête instituée en lien avec ce dossier est présidée par le général Yark Damehame, ministre de la sécurité et de la protection civile.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire