Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 mai 2020

Togo : L’AGPEF consternée par la libération de Papson Moutité

Papson Moutité
Suite à la libération sous contrôle judiciaire du Sieur Amoussou Midodji, Alias Papson Moutité, les condamnations ne cessent de se succéder. Dans un communiqué rendu public, l’Alliance Globale pour la Protection de l’Enfant et de la Femme (AGPEF), note sa consternation vis-à-vis de la libération de Papson Moutité, poursuivi pour viol et complicité de violence aggravée.

Accusé de viol et violence aggravée, le Sieur Amoussou Midodji alias Papson Moutité, est libéré dans le courant de la semaine dernière sous contrôle judiciaire.

Une situation pas du goût de la population ainsi que des organisations et associations engagées dans la défense des droits de l’homme et plus particulièrement des droits de la femme.

Ainsi après le Collectif Non C’est Non, qui a condamné cette libération surprise, c’est l’Alliance Global pour la protection de l’Enfant et de la Femme (AGPEF), qui revient à la charge.

Dans un communiqué signé par sa Directrice exécutive, Laure Amoussou-Amana, l’alliance note : « c’est avec surprise et consternation, que l’Alliance Globale pour la promotion de l’Enfant et de la Femme (AGPEF-Togo) a appris la libération conditionnelle de l’auteur poursuivi de viol et complicité de violences volontaires aggravées ».

Ainsi note l’alliance, compte tenu de la gravité des faits reprochés, le Sieur Papson Moutité, doit répondre de ses actes.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire