Tél:+228 92 42 51 78
latest

15 mai 2020

Togo : Le gouvernement renforce l’accompagnement en ressources humaines aux chaînes de valeur


Avec pour objectif d’accroitre les potentialités du secteur agricole et d’en faire un moteur de lutte contre la pauvreté, le gouvernement renforce l’accompagnement aux  chaînes de valeur agricole, par la mise à disposition des ressources humaines compétentes.
 
Le secteur agricole avec une contribution de 40 % au PIB (Produit Intérieur Brut), pourrait davantage contribuer au développement, à condition que les mesures adéquates soient prises.


Ainsi, à travers  l’axe 2 du Plan National de Développement  (PND), qui vise la valorisation des pôles de transformation agricole, minière et manufacturière, le gouvernement s’engage à renforcer l’appui aux chaînes de valeur.


Ceci, à travers la mise à disposition des ressources humaines compétentes.

Un engagement, qui s’est traduit par la sélection d’une entreprise chargée du placement de personnel pour les entreprises agricoles de production, de transformation et de prestation de services connexes.


Une démarche qui vise à professionnaliser le secteur à travers la formalisation des travailleurs agricoles et la mise à disposition, de personnels dotés de compétences avérées.


Engagement de l’entreprise prestataire


Dans la logique du gouvernement, l’entreprise prestataire devra mettre sa compétence au service du développement agricole, à travers le placement de mains d’œuvre et d’ouvriers qualifiés.


Elle devra également veiller au suivi de ces  derniers sur le terrain notamment dans les différentes activités agricoles telles que le dessouchage, le labour, l’entretien, les récoltes pour ne citer que ceux–là. 


Outre les missions assignées  plus haut, c’est le prestataire qui devra aussi veiller à l’enregistrement ou à la déclaration à la CNSS, des ouvriers et des  mains d’œuvre qu’il devra proposer.


Mais toutefois, les ouvriers et les mains d’œuvre déployés sur le terrain  devront bénéficier du soutien du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA) et rémunérés  par Mobile Money.
 

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire