Tél:+228 92 42 51 78
latest

31 mai 2020

Togo : Le gouvernement s’engage à rapprocher les services sociaux des populations




Engagé dans un processus de développement inclusif, le gouvernement togolais mettra le cap dans les cinq prochaines années à venir, sur l’amélioration des services sociaux aux populations, et ceci, à travers l’instauration de la gratuité des actes de naissance ainsi que les frais d’inscriptions scolaires.

Lentement mais surement le Togo s’engage dans une métamorphose visant  le rapprochement des services administratifs aux populations.

Et bientôt, « il n’y aura plus de frais d’inscriptions pour les examens nationaux », a annoncé le Chef de l’Etat en début d’année.

Cette mesure qui devra surtout prendre en compte les élèves du lycée, collège et primaire, vise à alléger les conditions d’éducation à ces derniers, qui jusque-là, continuent de s’acquitter des frais scolaires.

Mais bien avant cette déclaration du Chef de l’Etat visant à instaurer la gratuité des frais d’inscriptions, d’autres mesures allant dans le sens sont engagées par des structures publiques et parapubliques.

C’est le cas notamment de la Délégation à l’Organisation du secteur informel (DOSI), qui en 2019, a établi gratuitement 1712 actes de naissances et 6894 jugements supplétifs aux demandeurs.

Une démarche qui a pour impact direct, de faire prospérer l’éducation scolaire des enfants, surtout ceux des couches vulnérables.

Effet, l’acte de naissance constitue au Togo, un outil indispensable dans la poursuite de l’éducation, puisqu’il entre dans la constitution des dossiers scolaires. Il se veut plus important, dans l’établissement de d’autres pièces telles que la nationalité, la carte d’identité ou encore le passeport.

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire