Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 mai 2020

Togo : Une dame interceptée avec 274,43 kg de produits pharmaceutiques contrefaits


Le Togo poursuit la répression contre le trafic de faux médicaments. Ce mardi, l’Office Centrale de répression de Trafic illite de drogue et de Blanchiment (OCRTIDB), a  présenté aux hommes de médias, une dame interceptée avec 274,43 kg de produits pharmaceutiques d’origines douteuses, prêts à déverser sur le marché.

L’Office centrale de répression de trafic illicite de drogue et de Blanchiment a interpellé le 15 mai, une dame en possession de 274,43 Kg de produits pharmaceutiques d’origines douteuses.

La dame présentée aux médias mardi, est âgée d’une quarantaine d’année, commerçante de nationalité togolaise disposant d’une boutique au Grand marché d’Adawlato.

Compositions des produits saisis

De façon globale, les produits interceptés sont composés de 50.628 comprimés et gélules, en plus de 636 boîtes de crèmes, de poudres et gels  fabriqués par des laboratoires fictifs.

Un ensemble de produits contrefaits, qui selon les acteurs, entre sur le territoire national par  des circuits illicites.

Le Togo et la lutte contre les faux médicaments

En effet depuis quelques années, le Togo s’est lancé dans la guerre contre les faux médicaments.

Dans cette logique, le pays a  abrité janvier dernier, un sommet consacré à la lutte contre le trafic de faux médicaments.

L’évènement dénommé « Initiative de Lomé », avait pour but de criminaliser le trafic illicite des produits, de mutualiser les efforts dans la lutte contre ce fléau et de mettre en place des mécanismes de suivi.
 
Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire