Tél:+228 92 42 51 78
latest

27 mai 2020

TogoCom : Tarik Boudiaf, une nomination qui fait grincer des dents

Tarik Boudiaf
Après la nomination il y a quelques semaines de Lawson Anoko Eliane-Astride, au poste de Directrice des Ressources humaines, Tarik Boudiaf, vient également de faire son entrée au groupe Togocom, en tant que Directeur Commercial. De nationalité Algérienne, ce dernier placé sous l’autorité du Directeur Général, Paulin Alazard, coordonne dorénavant l’exécution de la stratégie commerciale du groupe. Malheureusement, sa nomination est sujette à débat dans la boîte.

Dans un contexte de mise en œuvre progressive de l’organigramme de Togocom, Paulin Alazard a procédé le 20 mai dernier, à la nomination de Tarik Boudiaf, au poste de Directeur commercial du groupe.

Une nomination pas du goût de certains concitoyens qui déjà pointent du doigt, une recolonisation économique en cours.

Mais toutefois, il est à noter que Tarik Boudiaf, de nationalité algérienne avant sa nomination à Togocom, a déjà assuré la fonction similaire à Tigo Tanzania.

Ainsi le nouvel arrivé,  placé sous le l’autorité du Directeur général du groupe, assure dorénavant la coordination et l’exécution de la stratégie commerciale de la Holding.

Mieux, c’est lui qui devra encadrer « les équipes marchés grands public, marché entreprise, distribution et marketing mobile, distribution mobile, distribution et marketing fixe, communication, expérience client ainsi que Mobile money », apprend-on.

Dans cette logique, tous les services, responsables et collaborateurs des entités constituant le groupe, sont donc appelés à se conformer à la décision portant sa nomination.


Groupe TogoCom et le bilan de ses 100 jours
En effet, dans  son premier bilan présenté il y a quelques jours, le groupe TogoCom, revendique un bilan satisfaisant dans la mise en œuvre de ses actions au bénéfice du client.

Ainsi note-il qu’en 100 jours, environ 97 nouveaux 2G/3G ont été installés depuis le début de l’année 2020, contre 44 au total en 2019.

Sur la même période note le groupe,  la vitesse maximale de téléchargement 4G+ de Togocel est passée à 42 Mbps, attirant dans la foulée 170.000 nouveaux abonnés.

De même, la holding revendique dans son bilan de 100 jours, la qualité de ses services clients, induisant du coup,  une meilleure disponibilité de ses services voix et date.


Quid de l’appréciation de certains concitoyens
En effet, comparativement à son bilan, certains concitoyens de noter qu’il n’y pas pour l’heure une réelle avancée par rapport à ce qui se fait actuellement dans les autres pays de la sous-région.

Et de pointer du doigt, la cherté des coûts de communication voix et data qui jusque-là, n’ont pas connu une très grande amélioration.


Togocom dans son nouvel élan
Débuté depuis 2015, le  processus de formalisation du Groupe Togocom, ne sera finalisé que le 13 juillet 2017.

Doté d’un capital de un (1) milliard FCFA, l’instauration de la Holding Togolaise des Communications Electroniques, justifie selon le gouvernement, la nécessité d’offrir un service de meilleure qualité à coût réduit aux usagers, et permettre aux populations, d’accéder aux nouvelles opportunités qu’offre la technologie.

Un engagement qui a pour objectif  de développer une économie où le secteur des télécommunications devra jouer un rôle important dans la croissance économique du pays.

Dans cette logique interviendra la privatisation le 20 novembre 2018, de la Société, suivie de la nomination le 22 novembre 2019, d’un nouveau Directeur Général, au nom de Paulin Alazard.

Ce dernier a pour mission,  d’assurer et de conduire la société dans  l’atteinte des différents objectifs fixés en termes de développement.


Caleb AKPONOU 




« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire