Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 juin 2020

Restaurants communautaires : L’ambassade de Chine apporte son appui à l’ANADEB


L’Ambassade de Chine au Togo a procédé le jeudi 18 juin 2020, à la remise de vivres et non-vivres à l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB). D’un cout global de huit (8) millions FCFA, ce don qui intervient dans le cadre du Projet « Restaurants communautaires », a pour objectif d’assurer un mieux-être aux populations vulnérables.
 
Engagé à soutenir le Togo dans l’accompagnement des populations vulnérables, l’Ambassade de Chine s’est illustrée jeudi, aux côtés de l’ANADEB, à travers des dons en vivres et non-vivres.


L’initiative qui s’inscrit dans le cadre du Projet «Restaurants communautaires » piloté par l’ANADEB, vise donc à accompagner et assurer un mieux-être aux populations  en leur offrant l’opportunité d’avoir accès, à des repas chauds.


Ainsi la cérémonie de remise des dons, a été actée par la présence de la Directrice générale de l’ANADEB, Mazalo Katanga, de l’Ambassadeur de Chine au Togo, Chao Weidong et du Directeur de Cabinet du ministère de développement à la Base, Yawotsè Vovor.


Dans les détails, le don est composé de 10 tonnes de riz, 100 cartons de tomate en conserve, 100 cartons de spaghetti, 50 bidons de 25 litres, 3 fours à micro-ondes, 3 fours électriques, 10 cuiseurs de riz et 2 réfrigérateurs.


Pour l’Ambassadeur de Chine au Togo, il s’agit d’un accompagnement qui vise à améliorer l’inclusion financière des populations.


« Nous apprécions beaucoup le Projet Restaurants communautaires ainsi que d’autres projets qui visent l’amélioration de l’inclusion financière des populations », a déclaré Chao Weidong.


Abondant dans le même sens,  la Directrice de l’ANADEB après avoir appelé d’autres bonnes volontés à emboîter le pas à l’Ambassade de la Chine, note le bien-fondé de l’initiative  pour les populations vulnérables.


« Nous nous réjouissons du fait que des partenaires soutiennent les actions du gouvernement togolais en faveur des populations vulnérables à travers le projet de Restaurants communautaires. Les vivres et non-vivres réceptionnés seront distribués aux 26000 ménages du Grand Lomé, des préfectures de Tchaoudjo et Tône  concerné par le projet de sensibilisation  et d’appui à la résilience des communautés à la base face au choc de la Covid-19 financé par l’UE. Nous invitons d’autres bonnes volontés à emboiter le pas aux donateurs parce que le coronavirus fait beaucoup de mal aux ménages surtout les plus pauvres qui nécessitent un accompagnement », a indiqué Mazalo Katanga.


Le projet « Restaurants communautaires » mise en œuvre depuis plus de six (6) mois, à travers le Programme d’Appui au Populations Vulnérables (PAPV), qui est un sous composant du Programme de Développement Communautaires en Zones Urbaines (PDC-ZU), a permis de relever des défis en termes d’accompagnement des populations vulnérables.


Au total, ce sont 25.832 repas chauds et 43.486 kits alimentaires de rations sèches qui ont été offerts à plus de 6.500 personnes vulnérables des zones ciblées.


@gapola
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire