Tél:+228 92 42 51 78
latest

9 juin 2020

Togo : 26,4 milliards FCFA pour renforcer l’accès des populations à l’eau potable


Bientôt l’accès des populations à l’eau potable se verra davantage renforcé. Un accord de financement portant sur un montant de 26,4 milliards FCFA, a été signé le lundi 08 juin 2020 à Lomé, entre le Togo et la France.
 
Avec un taux de desserte estimé à environ 57%, l’accès des populations en eau potable se verra davantage renforcé dans les jours à venir, grâce à l’accord PND/Eau/AFD, signé le lundi 08 juin 2020.

A travers le dit accord, l’Agence Française de Développement (AFD), met un prêt de 26,4 milliards FCFA à disposition du Togo. Un fonds qui devra permettre au pays dans une première phase, de renforcer la déserte en eau potable de plus de 200.000 personnes dans les localités de Cinkassé,  Mandjouri, Komborgou, Bombouaka, Tandjouaré, Gando et l’extension du réseau d’eau de la ville de Dapaong. Le financement couvrira également l’alimentation en eau potable de 6 zones semi-urbaines (Gandé, Soudou Tchalimdé, Kabou , Amou-Oblo , Wahala  et Glei)  et le renouvellement et l’extension des réseaux  d’eau des villes du périmètre de la TdE.

Dans sa seconde phase, le projet devra permettre de renforcer à Lomé, les distributions par l’extension et la remise à niveau des capacités de desserte de la capitale.

La deuxième convention porte sur l’étude d’actualisation du Plan directeur d’assainissement des eaux usées et eaux pluviales du Grand Lomé (PDA-2004), à travers le Fonds de la Facilité d'Amorçage, de Préparation et de Suivi de Projets (FAPS) pour un montant de 700 mille euros, soit 459 millions de F CFA.

Selon Marc Vizy, Ambassadeur de France au Togo, cet engagement de l’AFD marque un nouveau dynamisme dans la coopération France-Togo à travers l’augmentation des volumes de financement au secteur de l’Eau et de l’Assainissement.

« Le partenariat entre la France et le Togo est un partenariat fort. L’AFD travaille quotidiennement à construire ensemble avec vous des projets dans les secteurs liés à la mise en œuvre du Plan national de développement », a-t-il déclaré.

Abondant dans le même sens, Sani Yaya, Ministre de l’Economie et des Finances, estime que ledit financement, vient accompagner les efforts du gouvernement dans l’accès des populations à l’eau potable.

« De 25% en 2005, le taux d’accès à l’eau potable est estimé aujourd’hui à 55% sur le plan national grâce à l’accompagnement des partenaires dont l’AFD qui apporte un appui significatif et déterminant aux actions entreprises par le gouvernement dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement », a-t-il précisé.

Rappelons qu’en l’espace d’une décennie, les investissements de l’AFD dans le secteur de l’eau au Togo, sont évalués à plus de 71 milliards FCFA.


Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire