Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 juin 2020

Togo : Kagbara propose un partenariat public-privé pour une gestion durable des prisons



Selon le Président du Parti Démocrate Panafricain(PDP), Innocent Kagbara, le Togo doit revoir le mode de fonctionnement de ses établissements carcéraux pour résoudre le problème de surpopulation et assurer une meilleure protection des détenus.  Ainsi propose-t-il une privatisation pour relever durablement le défi.

Nul n’a besoin d’être expert pour savoir que les conditions des détenus au Togo, ne sont pas des plus meilleures.

Face au problème de surpopulation carcérale qui se pose avec acuité depuis  quelques décennies, il urge pour les autorités de prendre le problème à bras le corps.

Et ce, en revoyant le mode de gestion des établissements pénitentiaires afin d’assurer une meilleure protection des détenus.

Pour le PDP, il est temps que le Togo opte pour un mode de gestion déléguée ou mixte.

Dans la logique, un certain nombre de services seront donc délégués par l’administration pénitentiaire à des entreprises privées, qui du coup, seront sous-traité pour produire de meilleurs résultats.

Selon Innocent Kagbara, « cette forme de gestion sera ainsi en partie déléguée à une ou plusieurs entreprises qui participeront au quotidien au fonctionnement de l’établissement pénitentiaire aux côtés des agents de l’administration ».

Un partenariat public-privé axé sur les résultats

D’après la vision prônée par le PDP, pour faciliter la gestion des établissements carcéraux, il doit falloir externaliser certains services au profit du secteur privé à travers le développement d’un partenariat public-privé.

Une démarche qui pourrait par exemple, favoriser la construction de nouveaux établissements carcéraux devant faciliter le désengorgement des centres existants.

«Cette gestion déléguée, dans le fonctionnement du parc pénitentiaire, ne sera pas moins limitée. Aucune fonction de direction, de surveillance ou de greffe ne sera assurée par un partenaire privé, quelle que soit sa qualité ou son expertise», a expliqué Innocent Kagbara avant d’ajouter, «le monde évolue et le Togo ne doit plus rester à la marge ».

@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire