Tél:+228 92 42 51 78
latest

15 juin 2020

Togo : L’Hôpital de Vogan, une entreprise privée de Dr Akakpo Kafui

Hôpital de Vogan
Devrons-nous parler d’une crise silencieuse, on ne saurait le dire. Mais depuis bientôt quelques années, le Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Vogan est sous tension liée à la gestion que fait de l’institution, Dr Akakpo Kafui Eméfa, Directrice de l’Hôpital de Vogan également responsable du district sanitaire de Vo.
 
Au centre Hospitalier de Vogan, la tension est palpable mais rassurez-vous,  aucun du personnel n’a le courage de porter haut ses indignations de peur de subir la foudre de la toute puissante Directrice.

Répondant au nom de Akakpo Kafui Eméfa, la nouvelle Directrice, d’abord contractuelle, va rentrer dans la fonction publique en 2014, avant d’être nommée Responsable Préfectorale de la Santé de Vo puis du CHP de Vogan, suivant l’arrêté N0 174/2017/MSPS/CAB/ du 27 septembre 2017.

Une nomination qui va étonner plus d’un puisque déjà à l’époque, cette dernière qui avait du mal à partir avec l’Ex-Directeur du Centre, refusait d’assister aux séances de propriété de l’hôpital ou tout le personnel est sensé y être présent. 


Les difficultés à l’origine de la grogne sociale

En effet et depuis déjà trois ans, déplore cet anonyme, « la Directrice administre la DPS et le CHP-Vo comme son entreprise privée, elle s’adresse aux agents sans aucune courtoisie, ni respect et prend certaines décisions seule ou encore avec quelques collaborateurs bien choisis ».


Mieux, c’est une gestion opaque développée à tous les niveaux. 

Ainsi  malgré l’existence d’une comptabilité et d’un comité de trésorerie bien structurés, note ce tout autre personnel interrogé, « elle va jusqu’à faire des achats de matériels et des démarches envers les fournisseurs ». Et d’ajouter, « ici personne ne sait comment est géré les subventions des indigents puisqu’elle est la seule à en détenir le secret ».

Le comble sera qu’en 2019, des climatiseurs achetés par la Directrice devront déboucher en un conflit d’intérêt entre elle et l’Agent Comptable du centre.


Que stipule le règlement ?

Selon l’article 54 du règlement intérieur de la Direction, « le directeur ou la directrice est certes ordonnateur des dépenses et recettes de l’hôpital mais dans les conditions fixées par la loi Numéro 89/121 du 1er août 1989 portant règlement général sur la comptabilité publique ».  Mais ici, rien n’est fait dans les règles de l’art dans un rapport parvenu au site www.gapola.net 

Bien sûr qu’aujourd’hui, le CHP de Vogan a pris des embellis avec la construction de nouvelles infrastructures. Mais à l’intérieur, c’est une scène digne d’une guerre de tranchée qui se développe depuis un bout de temps, avec d’un côté la Directrice et ses proches collaborateurs et de l’autre, le reste du personnel.

Une situation qui se détériore au jour le jour, empiétant sur les prestations fournies aux patients dudit hôpital.

Mais joint pour avoir sa version des faits, Dr Akakpo Kafui Eméfa, la Directrice du CHP Vogan de répondre, « je n’ai de compte à rendre à personne à part ma hiérarchie ».

Nous y reviendrons….


Thierry AFFANOUKOE
« PRECEDENT
SUIVANT »

3 commentaires

  1. Au début de sa nomination j'ai nourri beaucoup d'espoir car nous étions tous dans le même service en ce moment et donc connaissant les différents problèmes de l'hôpital mais c'est avec regret total vu sa manière de gestion a la suite et son caractère . Elle n'a de respect pour personnes , personne n'a de voix face a elle même si elle est en erreur .je me souviens très ce que les prises de positions face a des injustices de sa part qui l'on coûté des mis a pied par ici ,des affections de service par la .bref cette situation perdure encore car certains individus qui sont sensés lui donner des cookies ou dire non là où il faut voulais tout simplement gagner sa qui et confiance pour des promotions donc ils sont devenus des espions ce lui a permis d'avoir la main mise sur tout ,bref la liste est longue

    RépondreSupprimer
  2. Comme elle rend compte à sa hiérarchie, adressez-vous donc à la hiérarchie pour comprendre ce qui se passe.

    RépondreSupprimer
  3. Humm.c'est vraiment triste pour la population du VO.Esperons que cette hiérarchie prenne vraiment les mesures necessaire pour venir à bout de ce probleme

    RépondreSupprimer