Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 juil. 2020

Infrastructures routières : Le Togo injecte 214 milliards FCFA pour Lomé-Kpalimé



Engagé à poursuivre le développement de ses infrastructures routières et socioéconomiques, le Togo a sollicité l’expertise du géant Burkinabè de BTP, EBOMAF pour la réalisation d’infrastructures routières et de drainage d’eau dans les localités de Lomé et de Kpalimé. Quels sont les impacts de ce projet porté sur un financement de 214 milliards FCFA ?

Les travaux de réhabilitation et d’aménagement de la nationale Numéro 5 (Lomé-Kpalimé), portés sur un financement de 214 milliards FCFA a débuté il y a quelques semaines. Dans les détails les travaux se subdivisent en deux (2) phases.

Le premier d’un financement de 195 milliards FCFA, porte sur la réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé longue de 120 Km ainsi que l’aménage des bassins de rétention d’eau de Todman, de Ségbé et d’Adidogomé.

Le Second nécessitant un financement de 19 milliards FCFA, devrait donc permettre l’aménagement de diverses voiries de la ville de Kpalimé.

Les impacts

Avec l’engagement des travaux, les deux projets d’infrastructures, devront à terme, faciliter la libre circulation des personnes et des biens sur la route Lomé-Kpalimé, favoriser le désengorgement du trafic et maintenir plus de sécurité sur les routes.

Ils devront surtout permettre pour la préfecture de Kloto, réputée pour son attrait touristique le renforcement des activités. Aussi devrait-il permettre de mieux  lutter contre les inondations  et ses conséquences.

@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire