Tél:+228 92 42 51 78
latest

31 juil. 2020

JIFA : Quand Reckya Madougou célèbre Amivi Fianyo


A l’occasion de la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA) célébrée ce vendredi 31 juillet 2020, Reckya Madougou, Conseillère Spéciale du Président de la République du Togo, a décidé de rendre hommage à Amivi Fianyo. Mécanicienne de profession et dotée d’un parcours atypique, la jeune femme âgée de 25 ans, inspire à travers son dévouement pour le travail bien fait, dans un métier qui dans l’inconscient collectif, est aux antipodes des capacités féminines.

La Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA) célébrée ce samedi, a été une occasion pour Reckya Madougou, Experte en finances Inclusives, de saluer Amivi Fianyo, cette mécanicienne de profession à Diwa International, dont le parcours se veut exceptionnel dans un métier pourtant dominé par les hommes.

L’habileté, la passion et le charisme de la jeune fille pourtant âgée de 25 ans, ne laisse pas insensible Reckya Madougou, qui fait sa description : « Vêtue d’un bleu mécanicien de bonne coupe et bien propre sur elle, coiffure taillée à la "garçonne" comme on le désigne couramment, Amivi Pascaline Fianyo, du haut de ses 25 ans a un timbre de voix dans la basse intonation qui aurait pu faire penser à une créature dont la fragilité intérieure apprivoise la passion. Il n’en est rien! Son assurance et son agilité à l’œuvre viennent très vite rétablir la réalité de l’histoire ». Fun du  rêve d’accomplissement dont fait preuve Pascaline Amivi Fianyo, pour la mécanique, l’Experte en Finance de poursuivre : « avec courage, abnégation et une volonté d’ereim, loin des clichés, elle a choisi de briser le plafond de verre. Elle fait même montre d’un professionnalisme remarquable dans son domaine». Un parcours atypique, empreint de détermination, de nature à inspirer les jeunes filles à réaliser leurs rêves d’accomplissements malgré les difficultés qui pourraient subvenir.

Consciente que seule l’abnégation pourra permettre à la jointe féminine de  «Renaître des cendres», Reckya Madougou à travers cet hommage à Pascaline Fianyo, invite donc les femmes à ne pas se résigner mais à retrousser les manches pour aller de l’avant en dépit des difficultés. « A toutes les femmes qui comme Amivi ont choisi d'affronter le regard accusateur de la société, le sexisme, la discrimination ayez simplement l’audace d’oser réussir à imposer le respect qu’inspire votre personnalité unique », devrait-elle conseiller.
   
Thierry AFFANOUKOE
« PRECEDENT
SUIVANT »

2 commentaires

  1. Bonjour je tiens à vous remercier pour cette considération remarquable

    RépondreSupprimer
  2. La confiance en soit une bonne chose bnn chance ma grande sœur

    RépondreSupprimer