Tél:+228 92 42 51 78
latest

9 juil. 2020

Nest Afrique Francophone : Des retombées qui en disent long

Reckya Madougou

Lancé en juin pour promouvoir le financement et la visibilité des Start-up africaines, le concours «The Nest Afrique Francophone», de l’Experte en Finances Inclusives, Reckya Madougou, s’impose déjà par ses retombées qui se veulent palpables. Ainsi au-delà des trois meilleurs projets qui bénéficient de l’accompagnement des Business Angels, la Banque panafricaine Eco Bank, s’engage à parrainer les 20 autres meilleurs projets dans le cadre du Programme Africain d’Investissement dans l’Entrepreneuriat de la Team RM.

De la parole aux actes, le concours « The Nest Afrique Francophone », de la Conseillère Spéciale du Président Togolais, Reckya Madougou, va donc prendre forme et devenir une réalité.

Aujourd’hui, c’est un projet qui se veut concret avec des retombées qui en disent long, en termes de financement et de visibilité aux  jeunes entreprises africaines, plus particulièrement togolaises et béninoises.

Les retombées directes de la première édition

Avec le lancement de la première édition, c’est plus de 250 projets qui seront soumis, dont les trois meilleurs à travers une visioconférence animée le mercredi 08 juillet 2020, vont réussir à décrocher des Business Angels.

Au-delà, les vingt (20) meilleurs projets supplémentaires ne seront pas laissés pour compte, puisqu’ils seront parrainés auprès des banques  dans le cadre du Programme Africain d’Investissement dans l’Entreprenariat de la Team RM (Team RM-PAIE).

Mieux, grâce au mentorat du DG Eco Bank, du soutien de la SGI UCA et de UNTAPPED, le partenaire de la Team RM sur le concours, les promoteurs de projets coachés, ont réussi leur pitch et décrocher des Business Angels pour leur financement.
Edem Adjamagbo fait le plein

Jeune Start-up togolaise, Edem Adjamagbo, promoteur du projet « WhatsApp Banking Semoa », une solution à la digitalisation  des services financiers, va réussir grâce à son pitch à faire le plein.

Ce jeune togolais qui voulait un financement de 300.000 euros, soit environ 195 millions FCFA, va réussir son pari, puisque tous les trois Business Angels, se sont engagés à investir le financement convenu dans son projet.

Pitch de Franc Agossou

Co-fondateur de l’application « Easy Soft », qui offre des solutions digitales aux besoins des télécommunications, Franc Agossou, qui également nécessitait 300.000 euros, soit 195 millions FCFA, pour son projet, a réussi à s’attribuer l’accompagnement d’un Business Angels qui s’est manifesté pour étudier les modalités pratiques d’investissement dans cette Start-up.

Plus encourageant pour lui, un autre Chef d’entreprise répondant au nom d’Aklesso Jonas Daou, s’est également manifesté pour lui apporter son soutien et accompagner tous les autres porteurs de projets viables et innovants.

Gildas Godomé

C’est un autre jeune béninois, dont le projet est classé 3ème, et dénommé « Biophyto ».

Commercialisant des engrais et pesticides biologiques à la base de ressources naturelles, ce jeune entrepreneur, est prêt à tout pour satisfaire les besoins de son entreprise.

Et pour mieux répondre à la demande dont il fait face, il a sollicité un financement d’un (1) millions d’euro, soit environ 650 millions FCFA.

D’ailleurs Gildas Godomé, qui se dit prêt à concéder 5 à 25% du capital de sa société, va recevoir l’appui du Business Angels Sewu Steve Tawia, d’origine ghanéenne qui promet mettre l’entrepreneur en relation avec des fonds d’investissement spécialisé.

Autre soutien de taille, sera Fabien Hounyovi, Directeur Général de la Société de Gestion d’intermédiation (SGI-UCA),  qui va de son côté s’engager à mettre son expertise au service du jeune entrepreneur.

D’autres partenaires à l’instar du PDG de Togo Food, Yiva Badohu, de l’Ex Premier Ministre béninois, Lionel Zinsou, et plusieurs autres acteurs se sont engagés à mettre le jeune promoteur en partenariat et l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs.

Rappelons que la visioconférence initiée pour la levée des fonds, se veut un succès puisqu’elle a été suivie par plus de 11.000 personnes à travers l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, l’Asie et le Moyen-Orient.
@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire