Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 juil. 2020

SCANTOGO poursuit la réhabilitation de sa carrière



Elle organise, chaque année, une édition de réhabilitation des surfaces déjà exploitées de sa carrière. L’entreprise SCANTOGO se démarque davantage à travers son expérience unique de restauration du couvert végétal à Sika-Kondji.

La préservation de la nature, la promotion de la biodiversité et la protection de l’environnement font partie des règles d’or du Groupe HeidelbergCement. Au Togo, c’est également à travers sa Fondation qu’elle déroule son plan vert.

A Sika-Kondji, dans la carrière de SCANTOGO, plusieurs centaines de millions francs CFA sont investies depuis 2015 pour remettre au vert les surfaces exploitées. « Cette activité de réhabilitation de la carrière reste une expérience innovante au Togo que seule la société SCANTOGO incarne », précise Koamy Gomado, Responsable de la Fondation HeidelbergCement Togo.

Cette démarche s’appuie sur les principes Cement Sustainability Initiatives - Guideline on Quarry Rehabilitation du Groupe HeidelbergCement et les lois au niveau du pays. En plus de cet arsenal juridique, SCANTOGO dispose d’un plan de restauration de sa carrière dont les objectifs concernent dans un premier temps la protection du milieu naturel et la conservation physico-chimique des sols. « Les deux phases de la réhabilitation sont la restauration des sols à partir de la fermeture des fossés d’extraction de calcaire, en respectant le dépôt en retour des sols excavés d’une part, et d’autre part, en procédant à la mise en terre des plants initialement cultivés dans la pépinière de SCANTOGO », indique Koamy Gomado.

En 2018 par exemple, dix (10) hectares ont été restaurés et ont fait l’objet de reboisement. En 2019, cinq (05) hectares ont été restaurés et reboisés. Ainsi, 7055 plants ont été mis en terre dont Milletia thonningii, Terminalia superba, Khaya senegalensis, Khaya grandifolia, Parkia biglobosa, Pterocarpus eurinaceus, Afzelia affricana, Samanea samane, Kigelia Africana, Gmelia arborea, Acacia auriculiformis, Dialum guinense et Carica papaya.

L’objectif de la restauration et de la réhabilitation des zones en fin d’exploitation est de permettre une réexploitation des terres agricoles par les propriétaires terriens, tout en promouvant la conservation de la biodiversité dans la zone.

Le Groupe HeidelbergCement Togo a aussi investi plus de 8 millions FCFA dans l’installation de 50 ruches sur le site reboisé de la carrière de SCANTOGO. C’est un projet de portée générale dans le cadre de la préservation de la biodiversité. L’apiculteur a fourni 52 ruches protégées contre la pluie, avec hausses et supports métalliques. Toutes les ruches sont déployées dans la carrière reboisée. L’apiculteur a procédé à la colonisation de toutes les 50 ruches après traitements par produit indiqué, déployé avec hausses aux lieux indiqués après observation et identification, organise des suivis des ruches deux fois par mois et procède à la formation de 12 personnes désignées de commun accord avec la Fondation HeidelbergCement Togo et fournir à celle-ci 12 kits de matériels d’apiculture.
@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire