Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 juil. 2020

Sextape : La police fait le ménage dans les établissements scolaires



Suite aux vidéos virales à caractère sexuel tournées par les élèves et qui ont fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours, les autorités togolaises ont donc décidé de faire le ménage. La police a donc débuté le jeudi 16 juillet 2020, l’arrestation des présumés acteurs et auteurs de ces vidéos obscènes pour répondre de leurs actes.

Au total une quarantaine d’élèves identifiés comme auteurs et acteurs des vidéos à caractère pornographique tournées dans les établissements scolaires par des élèves, sont depuis le matin traqués par la police nationale.

Transférés devant la Brigade de Recherches et d’investigation (BRI), ces élèves qui font donc objet d’enquête, sont appelés à répondre de leurs actes devant les juridictions togolaises.

Déjà ce matin, la décente policière a été constatée à l’Ecole Protestante d’Agbalépédo, Notre Dame des Apôtres, Notre Dame de l'Eglise, au Lycée d’Enseignement Général Adidogomé 1, à l’IPL La Confiance et au Complexe Scolaire Cheick Anta Diop de Gbégnedji.

Dans ce cas précisément, si les accusations sont avérées, les fauteurs encours selon l’article 139 du code pénal, une peine allant de 2 à 6 mois de prison et une amende allant de deux (2) à 10 millions FCFA.

@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

2 commentaires