Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 juil. 2020

Togo : Bientôt trois abattoirs modernes pour relever le défi de la production animale



Engagée à promouvoir le développement et la qualité de la production animale au Togo, les autorités veulent doter les villes de Kpalimé, Sokodé et Kara de nouvelles aires d’abattages. Objectif, relancer le sous-secteur de l’élevage à travers l’introduction des géniteurs performants dans les élevages, la construction des bergeries améliorées, le contrôle des maladies à haute incidence et professionnaliser les producteurs.

Avec pour objectif de promouvoir le sous-secteur de la production animale, le gouvernement en collaboration avec le Programme d’Appui au Secteur Agricole (PASA), s’engage à doter les villes de Kpalimé, Sokodé et Kara de nouvelles aires d’abattages.

Une initiative qui vise la valorisation des produits animaux par la transformation et la commercialisation afin de satisfaire une demande en produits carnés de plus en plus croissante. L’objectif étant de parvenir à satisfaire une demande de plus en plus croissante tout en s’assurant des conditions de salubrité adéquates.

Un chantier à haut frais

En effet la construction des trois abattoirs modernes devra nécessiter un financement global de 983.098.191, y sont inclus dans ce financement, la voirie interne, les équipements et la chambre froide.

En outre, un montant prévisionnel de 400.000.000 FCFA est également positionner pour le lancement de trois autres chantiers à Atakpamé, Niamtougou et Dapaong.

Un chantier bien avancé

Selon les statistiques, les travaux de construction des aires d’abattages de Kpalimé, Kara et Sokodé sont respectivement à 50%, 81% et 88%. Et une fois à terme, l’Institut d’Appui Technique (ICAT), devra donc intervenir pour garantir un approvisionnement soutenu de ces abattoirs.

Caleb AKPONOU

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire