Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 août 2020

CEPD : Azanlédji Kossi en visite inopinée dans les centres d’écrits du Golfe 5



L’examen du Certificat d’Etude du Premier Degré (CEPD) prend fin ce jeudi 06 août 2020. Une journée choisie par Azanlédji Kossi, Conseiller municipal de la Commune Golfe 5, également Conseiller de Riposte  contre la Covid-19, pour faire le tour des centres d’écrits de son ressort territorial. Objectif, s’assurer du bon déroulement des examens dans le respect des mesures barrières. D’une pierre deux coups, l’occasion a également été pour cet élu local, de prodiguer d’utiles conseils aux candidats.

 

Dans son rôle d’élu local et soucieux du bien-être des populations, le Conseiller du Golfe 5, Azanlédji Kossi, a très tôt dans la matinée de ce jeudi 06 août, fait des descentes inopinées dans les centres d’écrits des examens du CEPD de la Commune Golfe 5.

 

A total, l’élu local a eu à visiter six (6) centres d’écrits au nombre desquels, l’Ecole Primaire Evangélique D’Avédji, le Complexe scolaire Anyinefa de Totsi, l’Epp Soviépé, l’Epp Avénou, l’Epp Agbalépédo 2 pour terminer avec l’Epp Etè Casablanca. Objectif visé, s’assurer du bon déroulement des examens dans le respect des mesures barrières.

 

Une initiative personnelle

 

En effet, la démarche entreprise, se veut une initiative personnelle du Conseiller Azanlédji Kossi.

 

« Comme nous le savons tous et ce n’est d’ailleurs un secret pour personne, le coronavirus sévit dans le monde entier, donc nous avons décidé à notre niveau de faire un tour dans les écoles pour voir comment les enfants et leurs  examinateurs respectent les mesures barrières », a-t-il déclaré tout en ajoutant « en tant que Conseiller de riposte contre la Covid-19 dans le Golfe 5, ça nous tient à cœur de faire ces surveillances parce que le gouvernement a pris des dispositions pour protéger nos enfants qui seront demain nos relèves ».

 

Des dispositions au niveau des écoles

 

Pour  Alley Yao, Directeur de l’EPP Lankouvi, également Responsable du centre d’Ecrits Anyinefa de Totsi, toutes les dispositions sont prises pour le respect scrupuleux des mesures barrières allant dans le sens de la protection des enfants.

 

« Nous avons mis devant chaque salle d’écrits les laves mains et nous avons exigé le port obligatoire de masque aux enfants ainsi qu’aux examinateurs », a-t-il expliqué.

 

Abondant dans le même sens,  Missihoun Koffi Dométo, Directeur de l’Ecole Primaire Catholique et Responsable du Centre d’écrits de l’Ecole Evangélique d’Avédji, note qu’avant le début de chaque épreuve, un petit rappel est toujours fait à l’endroit des candidats sur les mesures à prendre.

 

En ce qui concerne les enseignants, «ils veillent à ce que les dispositions des candidats soient en zigzag pour maintenir la distanciation. Et pour ramasser les copies, les examinateurs doivent également prendre leur distanciation vis-à-vis du candidat».

 

Un constat final

 

Pour Azanledji Kossi,  le constat révèle que dans tous les centres d’écrits visités, les mesures de distanciation sociale sont respectées avec le port effectif de masque et des dispositifs de lave mains à la devanture de chaque classe. « Nous félicitons les responsables des différents centres et les maîtres  pour le travail abattu à tous les niveaux. Aux candidats, nous les invitons à maintenir cet acte civique même en dehors des centres d’écrits afin de se protéger pour éviter la propagation de la pandémie ».

 

Invitant les candidats à la concentration et au travail bien fait, le Conseiller du Golfe 5, a également émis le vœu de voir le premier du Togo au CEPD venir de la commune Golfe 5.

 

Notons qu’au-delà d’être Conseiller Municipal et de Riposte contre la Covid-19, Azanlédji Kossi est également Rapporteur de la commission des affaires sociales et culturelles, de la jeunesse de la femme, des personnes handicapées, des personnes âgées de l’éducation et de l’état civil dans le Golfe 5.

Caleb AKPONOU


« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire