Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 août 2020

Décès de Delato Agbokpè: Les populations de Kpomé exigent des autorités la lumière


 

Décédé le 03 août 2020 et enterré le lendemain, la mort et l’enterrement précoce de Délato Agbokpè, l’Ex Directeur des Transports routiers et ferroviaires, également natif de Kpomé, prend une autre tournure. Évoquant un probable empoisonnement au regard de la décomposition du corps le lendemain, les populations de Kpomé, ont pris d’assaut la route Lomé-Vogan ce lundi 10 août  pour exiger que lumière soit faite.

 

Qu’est-ce qui a réellement entrainé la mort de Delato Agbokpé, Directeur des Transports routiers et ferroviaires ? Les populations de Kpomé, localité située dans la préfecture de Zio, veulent en savoir davantage.

 

Dans la matinée de ce lundi 10 août, les jeunes de la localité ont pris d’assaut la route Lomé-Vogan, où des barricades ont été dressées. Objectif visé par cette manifestation, amener les autorités à faire la lumière sur le décès de ce cadre du milieu également membre du parti politique Union pour la République (UNIR).

 

Un probable empoisonnement selon les manifestants

 

Pour ces manifestants, il est à bannir la thèse selon laquelle le Sieur Agbokpé Délato, serait mort de la pandémie de coronavirus ce qui devrait justifier son enterrement précoce.

 

Ainsi note un des proches parents, manifestant et qui requiert l’anonymat, « on a toujours pas identifié la cause de la mort de notre frère avant qu’on ne l’enterre. Mais il est mort suite un malaise de ventre. Mais ce qui est étonnant c’est que juste le lendemain après la mort, le corps à commencer par se décomposer. Pis, l’enterrement a été fait sans même associer la famille». Et de poursuivre, « notre frère a été enterré comme un animal. Nous voulons juste savoir ce qui  a  réellement tué notre frère ce qui s’est réellement passé parce que la détérioration du corps juste quelques heures  après la mort nous conforte dans notre position, qu’il a été empoisonné et non décédé d’aucune autre maladie ».

 

Pour ce tout autre manifestant, « nous avons bloqué les routes pour exiger la présence des ministres pour qu’ils viennent nous expliquer la mort de notre frère et qu’ils nous montrent notre frère puisque jusqu’ici nous n’avons eu aucune visite d’aucune de nos autorité ».

 

@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire