Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 août 2020

Togo : Grâce au PPAAO, les connaissances technologiques sont boostées au niveau des producteurs



Arrivé à terme en décembre 2019, après huit (8) années d’exécution au Togo, le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), a permis de générer et de diffuser des technologies de production agricole. Des technologies, qui ont permis de booster la productivité dans le secteur agricole, en touchant environ 90% des producteurs.


Lancé en 2011 au Togo, avec un  financement de neuf (9) milliards FCFA de la Banque Mondiale, le PPAAO-Togo, va en 2017, bénéficié d’un financement additionnel de 6,7 milliards FCFA.


Si aujourd’hui, le projet est arrivé à terme, il faut toutefois rappeler que les différents financements, ont été déterminant dans la génération des technologies qui ont permis de booster la productivité dans le secteur agricole togolais.


Une technologie, qui selon les études, a touché plus de 87% des producteurs agricoles, qui d’ailleurs estiment avoir connaissance des technologies diffusées par le programme.


Cap sur les acquis


En ce qui concerne les acquis du PPAAO pour le Togo, le programme a permis, la réhabilitation des bâtiments, la fourniture d’équipements performants au profit des services et institutions en charge de l’accompagnement et du développement du secteur agricole.


Ainsi, en moins d’une décennie, le Programme a réussi à mettre le Togo en conformité avec les règlements communautaires sur les semences, les pesticides et les engrais.


Côté équipements, le projet a permis de réhabiliter des bâtiments et de doter ses partenaires à l’instar de l’ITRA, de l’ICAT et de l’ESA d’outils performants de travail.


Des outils qui permettent aujourd’hui, de renforcer le stock de technologie dans le domaine  de la production, de la transformation et de la valorisation des produits.


En ce qui concerne le soutien à l’appui pédagogique, le PPAAO a permis la formation diplômante de 77 cadres dont 34 en doctorat et 43 en masters, tous provenant de l’ITRA, l’ICAT, l’ESA, les DRAPAH et la DPA.


Au niveau de la filière semencière,  le projet a facilité l’accès des producteurs aux semences certifiées.


Au total, c’est 422.971 bénéficiaires qui ont été touchés avec plus 3521 tonnes de semences certifiées avec à la clef, une amélioration de rendement de 39% pour le maïs et 9% pour le riz.


Au niveau de l’accompagnement technologique, c’est au total 650 champs écoles qui sont mises en place pour permettre aux paysans de faire l’apprentissage des technologies promues dans le cadre du projet.


Dans le cadre de la production animale, l’accompagnement du PPAAO a permis à l’ITRA de produire  1620 géniteurs ovins caprins ainsi que les matériels nécessaires à leur nutrition.


Un bilan positif dans l’ensemble


Dans les détails, le PPAAO dans sa phase initiale comme additionnelle a donc permis de toucher 613.610 bénéficiaires, de générer 14 technologies, de couvrir 364.547 ha de superficie et de faire adopter à 422.971 bénéficiaires, l’adoption d’une technologie rendue publique par le projet.


@gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire