Tél:+228 92 42 51 78
latest

28 août 2020

Togo : Le CNJ lance un dialogue intergénérationnel



 

Renforcer la fraternité intergénérationnelle pour promouvoir un développement harmonieux, tel est l’objectif du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), en lançant officiellement le jeudi 27 août 2020 à Lomé, le projet de dialogue intergénérationnel. Dénommé, « Pont des Générations », le projet qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ), devra à terme permettre, de lutter contre l’incivisme, la dépravation et de promouvoir un développement inclusif, basé sur le partage de connaissances entre jeunes et personnes âgées.

 

Parti du constat que le renforcement de la fraternité intergénérationnelle pourra davantage booster le développement du Togo, et mieux lutter contre l’incivisme et la dépravation qui gangrène la jeunesse, le CNJ, a donc procédé jeudi, au lancement de son projet dénommé, « Pont des Générations ». Un projet d’émission télédiffusée, qui instaure le dialogue entre les jeunes et les personnes âgées, autour de thèmes diversifiés.

 

L’objectif étant non seulement de raffermir les liens intergénérationnels, mais d’offrir un cadre de partage de connaissances qui pourra booster le développement du Togo.

 

Une initiative louable

 

En effet, cette initiative louable, de par l’innovation qu’elle apporte,  bénéficie du soutien du gouvernement, des organisations internationales, des autorités administratives et locales, qui ont tenu à honorer le lancement du projet par leur présence.

 

Pour Régis Batchassi, Président du CNJ, par ce dialogue qui devra se tenir du 07 au 12 septembre 2020, « nous espérons créer un cadre de partenariat entre les jeunes et les personnes âgées. Il s’agit donc, d’un dialogue qui promeut à la fois, la valorisation des personnes âgées, le leadership, l’engagement des jeunes et le transfert de compétences de vie ».

 

Un constat

 

En effet, le constat révèle que les personnes âgées sont dotées d’expériences et de sagesse qui pourraient booster le savoir-faire des jeunes, qui débordés d’énergie, pourront s’en servir pour leur développement. Sauf que l’écart générationnel, ne facilite pas souvent le rapprochement entre ces deux (2) couches de la population.

 

Déplorant le fossé générationnel qui éloigne les jeunes des personnes âgées,  Têtê Adjévi-Nouglokpé, Coordonnateur du Comité ad ’hoc du Conseil National des Personnes âgées (CNCPA), note ses amertumes. « Ça nous fait mal de constater ce fossé qu’il y a entre la jeunesse et les personnes âgées. On travaille pour emmener les jeunes à pouvoir approcher leurs parents  pour apprendre. Nous perdons beaucoup de valeurs et il faudrait les transmettre pour ne pas les perdre. Aujourd’hui, il y a trop des Papa qui meurent avec des projets qu’ils peuvent transmettre».

 

Selon Kanazogo Messah, Chargé de Programme Population et Développement au Fonds des Nations Unies pour la population (UNPA), sur les 7,9 milliards d’habitants de la planète en 2020, on dénombre 1,9 milliards de jeunes âgés de 10 à 24 ans.

 

Ainsi à l’instar de la quasi-totalité des pays africains, le Togo a une population constituée à près de 60% par des jeunes de moins de 25 ans. Au regard de cela, il urge donc, de trouver des voies et moyens les mieux adaptés, pour répondre aux besoins multiformes des jeunes, potentiel agent de développement.

 

Et l’initiative engagée par le CNJ, s’inscrit dans cette démarche qui vise à former des jeunes responsables, capables de porter le développement du pays.

 

Rappelons que huit (8) thèmes devront donc meubler les débats intergénérationnels qui débutent le 07 septembre prochains. Il s’agit  des thèmes qui portent sur l’Éducation transformationnelle à travers le cycle de vie, l’entreprenariat et l’employabilité des jeunes, la gestion de carrière, la santé sexuelle et reproduction de vie durable, la participation à la prise de décision, la résilience face aux changements climatiques, les migrations paix et sécurité puis l’autonomisation des femmes et équité genre.

 

Caleb AKPONOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire