Tél:+228 92 42 51 78
latest

26 août 2020

Togo: L’ONG AIMES-AFRIQUE en appui aux populations vulnérables contre la Covid-19



 

Selon les derniers chiffres publiés par le gouvernement, le Togo est toujours confronté à une augmentation des infections à coronavirus. Et malgré l’assouplissement des mesures barrières, la pression économique se veut toujours palpable. Face à cette situation, l’ONG AIMES-AFRIQUE s’engage aux côtés des populations vulnérables de Sotouboua et d’autres villes du Togo dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Il s’agit du Projet Villes-Santé (PVST) grâce auquel, elle offre des machines à coudre et des kits sanitaires aux couches démunies des villes bénéficiaires du projet.

 

L’Association internationale des médecins pour la promotion de l’éducation et la santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE), première ONG humanitaire médico-chirurgicale africaine, à toujours à cœur sa mission, celle d’amener l’hôpital vers la population. Spécialisée dans les actions médico-chirurgicales humanitaires, la lutte contre la pandémie du coronavirus est également leur priorité.

 

Engagée dans cette lutte sur le sol togolais, elle soutient aujourd’hui les populations les plus vulnérables à travers son Projet Villes-Santé, entamé depuis septembre 2018.

 

Pour Serge Michel Kodom, Président d’AIMES-AFRIQUE, « la COVID-19 a démontré à toute l’humanité l’importance des mesures de prévention, de surveillance épidémiologique et surtout la promotion de la santé dans nos communautés ». 

 

Selon ce dernier, c’est depuis le 6 mars 2020, que le Togo a enregistré son premier cas du covid-19. Cette apparition a freiné un tant soit peu les activités entamées. Les hautes autorités du pays ainsi que les autorités locales ont certes pris des mesures dans l’unique but de limiter la propagation de la maladie mais malheureusement, l’on constate une recrudescence de la maladie.

 

Aujourd’hui, l’ONG AIMES-AFRIQUE constate que le nombre de cas ne cesse d’augmenter et la préfecture de Sotouboua n’est pas épargnée. Pour venir en appui aux efforts du gouvernement, l’ONG a fait un don « de 700 machines à coudre, de 300 unités de thermo flash, de 200 dispositifs de lavage des mains, de 10.000 litres de savon liquide, de 5.000 solutions hydro-alcooliques, de 3.000 boîtes de gants, de 200 combinaisons de protection renforcée, de 1.000 blouses et des kits alimentaires pour les familles des patients atteints de Coronavirus ».

 

Ainsi, selon Dr Kodom, « les machines serviront pour, la confection des masques artisanaux dans chacun des 665 villages soit une machine par village. Des kits sanitaires composés de dispositifs de lavage de mains, des thermo flash, du savon liquide, du gel hydro-alcoolique et des gants sont destinés à toutes les formations sanitaires afin de contribuer à limiter la propagation de la maladie au Togo en général et dans la préfecture ».

 

Rappelons que  l’ONG AIMES-AFRIQUE exécute une douzaine de projets par an. Elle a à son actif plus de 350 missions médico- chirurgicales humanitaires, plus de 18 500 opérations chirurgicales et plus de 380.000 consultations médicales spécialisées. Ce qui fait d’elle, la toute première ONG Africaine spécialisée dans les activités médico-chirurgicales humanitaires.

 

Emanuel AKAKPO

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire