Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 sept. 2020

Assemblée Nationale : La Commission des finances positionne le débat sur l’adaptation au PND

Mawoussi Djossou Semodji


La Commission des finances et du développement économique de l’Assemblée nationale a ouvert mardi 22 septembre 2020, un débat sur les orientations budgétaires 2021-2023. Un débat axé sur l’adaptation budgétaire aux objectifs du Plan National de Développement (PND) et qui a également permis d’aborder l’essentiel des priorités dans le projet de budget gestion 2021.


Mardi, les députés ont tenu à l’Assemblée nationale un débat sur les orientations budgétaires 2021-2023. Occasion pour les élus du peuple d’analyser et d’examiner le positionnement des dépenses publiques afin d’envisager des ajustements pour maintenir le cap des grandes priorités de développement.


Ouvert dans une période marquée par la pandémie de Coronavirus qui augure une baisse de croissance pour les pays d’Afrique subsaharienne dont le Togo, le débat a été l’occasion pour les députés d’orienter les réflexions en vue d’une relance économique du pays.


Repositionner le PND


Dans la logique d’une relance économique, une attention particulière a été portée sur les stratégies d’une adaptation budgétaire aux axes prioritaires du Plan National de Développement (PND) 2018-2022.


En outre, les débats ont également permis d’aborder l’essentiel de ce qui pourrait être les priorités dans le projet de budget gestion 2021, avant que n’intervienne le vote.


Pour Mawoussi Djossou Semodji, Président de la Commission de finances, « le travail que nous avons commencé est une innovation sur la loi organique sur les lois de finances adoptées en 2014 ». Une loi organique qui prévoit qu’avant que le gouvernement n’introduise la loi de finances pour une année donnée, il prépare ce qu’on appelle un document de programmation budgétaire et économique sur une période d’au moins trois (3) ans, qui est soumis au débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale.


En bref, «cela veut dire que le gouvernement donne un profil des recettes et des dépenses sur trois (3) ans dans le cadre de l’évolution de la situation économique du pays, qu’il soumet à l’Assemblée nationale qui débat en présence des membres du gouvernement pour donner des recommandations sur le profil à donner aux recettes et aux dépenses des années concernées ».


Selon le Président de la Commission, les principales actions sont toujours axées le PND, qui est actuellement en révision avec ses trois (3) axes qui seront la base de l’action du gouvernement.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél ; (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire