Tél:+228 92 42 51 78
latest

7 sept. 2020

CCIT: Avec Meba, le secteur privé est gagnant !

Germain Essohouna Meba

Engagée dans un nouvel élan, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), connaît depuis quelques années un renouveau sous la présidence de Germain Essohouna Meba. Avec un programme axé sur la promotion du secteur privé et le raffermissement des Partenariats Public-Privé, l’institution est depuis devenue une véritable interface entre le monde des affaires et le pouvoir public.


Élu le 22 décembre 2016, pour un mandat de quatre (4) ans, le Bureau exécutif de la CCIT, présidé par Germain Essohouna Meba, est pratiquement en fin de mission.


Mais toutefois, ce Bureau pourrait revendiquer un bilan positif, grâce à un programme axé sur la promotion du secteur privé, et le raffermissement des Partenariats Public-Privé. Et comme conséquence directe, l’on note au niveau du monde des affaires togolais, un regain de dynamisme.


En effet, l’un des problèmes majeurs des entreprises togolaises étant le financement, le Bureau  exécutif de la CCIT, a eu à entreprendre en son sein des expériences internes de financement. Une démarche, qui permet à l’institution, de mieux suivre les entrepreneurs dans le sens de l’émergence d’une nouvelle classe économique.


Autres actions et pas des moindres menées, a été de faire en sorte que les opérateurs économiques deviennent de véritables acteurs de développement économiques.


Dans le sens, plusieurs tournées de sensibilisation en collaboration avec l’Office Togolais des Recettes (OTR) ont donc été menées sur toute l’étendue du territoire national.


Mieux, un plan stratégique orienté vers la promotion des entreprises, l’information, la formation, la recherche de partenariats et la signature d’accord de coopération a également été développé au sein de l’institution.


Ainsi dans le cadre de la redynamisation des coopérations, plusieurs accords et conventions ont été signés par le président de la CCIT, Germain Méba, et des institutions internationales. Au nombre des partenariats, l’on retient des accords signés avec la Chambre de Commerce et de Navigation de Las Palmas, la Chambre de Commerce de Meurthe et Moselle en France et la Chambre de Commerce et d’Industrie de la République de Cuba.


Des expériences au niveau international


En  effet, les efforts consentis à la tête de la Présidence de la CCIT a également permis au Togo d’assurer la Présidence de la Fédération de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Afrique de l’Ouest (FCCIAO), et de la Chambre permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF).


Une présidence sous laquelle, le pays  a eu à piloter des projets comme le  Projet de création de la compagnie maritime régionale dénommée « Sealink », et porté par la FCCIAO.


Une seconde chance


Au vu de ces bilans, et des différentes expériences accumulées, le Président sortant Germain Essohouna Méba, mérite qu’une seconde chance lui soit accordée pour les prochaines élections consultatives.


Mais il est à rappeler que le processus devant aboutir aux élections consulaires en novembre prochain, est pour le moment suspendu jusqu’à nouvel ordre par un arrêté du ministère en charge du Commerce.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél ; (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire