Tél:+228 92 42 51 78
latest

30 sept. 2020

Procès Petrolegate : Pour se constituer partie civile, la LCT cherche de l’argent



 

Les choses se précisent davantage au Tribunal de première instance de Lomé dans l’affaire dite de Petrolegate opposant la famille Adjakly au journal “ L’Alternative ”. Et la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), qui ne compte pas rester en marge de ce procès est à la recherche de 300. 000 FCFA pour se constituer partie civile dans cette affaire afin d’établir la culpabilité des Adjakly dont les Togolais seraient victimes.

 

Sur sa page Facebook, Emmanuel Sogadji, le premier Responsable de la LCT informe être à la quête de fonds, pour se constituer partie civile dans le Petrolegate. Une affaire qui selon la LCT, est en passe de connaître de nouveau développement. Et pour ne pas rester à la marge du procès, la LCT est appelée à verser la somme de 300.000 FCFA, pour se constituer partie civile.

 

« Selon la procédure judiciaire, la Ligue des Consommateurs du Togo, pour se constituer partie civile devra verser la somme de 300.000 FCFA. Cette somme permet de garantir, la capacité de la partie civile de pouvoir payer les dommages et intérêts au défendeur, au cas où elle venait à perdre le procès », a déclaré Emmanuel Sogadji, Président de la LCT.

 

En effet, cela fait trois (3) mois que le Petrolegate est au cœur d’un grand scandale au Togo. Opposant Ferdinand Ayité, le Directeur de publication du Bihebdomadaire “ L’Alternative ”, aux sieurs Francis Adjakly et son fils Fabrice Adjakly, tous deux membres de la Coordination du Comité de Suivi des Fluctuations des Prix des Produits Pétroliers (CSFPP), cette affaire est loin d’être rangée dans les placards de la justice.

 

Les causes de la discorde

 

Dans sa publication numéro 879 du 9 juin 2020, le journal “ L’Alternative ” a rendu public un article, qui selon la LCT, « révèle avec forts détails, les rouages des importations du pétrole au Togo ». Des rouages qui selon le quotidien “Liberté ” dans sa parution N°31767 du 15 juin 2020 dégage un bénéfice de plus de 3,5 milliards de Francs CFA par an.

 

Ces publications amèneront le 10 juillet 2020 le Sieur Fabrice Adjakly a assigné “ L’Alternative ” en justice pour comparution le 12 Août dernier au Tribunal de Lomé. Alors que ladite affaire est prévue être appelée le 19 Août 2020, c’est le 16 septembre qu’aura finalement lieu le premier procès qui au regard de tous n’accouchera que d’une souris, selon la LCT.

 

Aussitôt ouvert, un report d’audience fut demandé par la défense malgré la réticence des avocats du plaignant. Il sera donc accepté par le Procureur de la République, qui retient donc le 07 octobre 2020 comme date d’un nouveau procès.

 

Cette affaire a donc amené la LCT, à se constituer partie civile en déposant une plainte le 31 juillet 2020, avec l’appui de bonnes volontés.

 

Ainsi, pour donner vie à son action de constitution de partie civile, la Ligue est appelée à verser une caution afin que sa plainte soit prise en compte.

 

Pour M. Sogadji, « la caution est fixée à 300.000 FCFA et oblige la LCT à chercher, ledit montant afin de donner vie à son action de constitution de partie civile dans cette affaire ». Mais connaissant, les conditions dans lesquelles les organisations de la société civile travaillent, il invite les bonnes volontés qui veulent que la lumière soit faite dans cette affaire, à venir en aide à la Ligue. « Il est impérieux d’inviter les bonnes volontés à nous venir en appui dans la mobilisation des fonds. Nous avons la conviction que les bonnes volontés, nos membres et tous ceux qui veulent que la lumière soit faite dans cette affaire viendront à notre appui ».

 

Avec comme besoins, la prise en charge des conseils ainsi que le montant de la caution, ladite somme devra être payée au plus tard le 02 octobre 2020, faute de quoi la Ligue restera en marge du procès selon M. Sogadji.

 

K. Emanuel

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire