Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 sept. 2020

Togo : L’ANIAC s’engage pour une gestion saine des produits chimiques




L’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC Togo) renforce la sensibilisation sur la bonne utilisation des produits chimiques. Elle a procédé vendredi 11 septembre 2020 à Lomé, à une présentation de la situation au Togo, sur la gestion des produits chimiques et les différentes mesures réglementaires prises par le pays.


Les produits chimiques constituent une épée à double tranchant. La bonne utilisation peut fortement contribuer au développement, mais le contraire, peut s’avérer dangereux pour l’être humain.

 

Dans la logique et pour promouvoir l’utilisation de ces produits à des fins de développement  et mieux lutter contre les effets néfastes, l’ANIAC Togo, depuis sa création ne cesse de multiplier des sensibilisations.


Vendredi, une rencontre d’échanges avec les hommes de médias, a une fois encore permis de renforcer la sensibilisation sur la gestion des produits chimiques et les mesures réglementaires engagées par le pays dans le sens de la lutte.


L’ANIAC en action


Depuis sa création, l’ANIAC-Togo, s’est donnée pour mission de veiller à l’application stricte de toutes les conventions sous juridiction ou sous contrôle de l’Etat, d’initier les mesures législatives, réglementaires et administratives allant dans le sens, de coordonner les différentes actions des départements ministériels dans la logique, d’organiser des sensibilisations, de mener des inspections sur des sites de produits chimiques et de garantir le suivi et l’application des diverses Conventions.


Mais aujourd’hui, face aux nouvelles menaces liées à la manutention, au stockage, au transport et à la gestion des produits chimiques, il urge de renforcer davantage la sensibilisation dans le sens de la lutte.


Pour M. Hunlede Amah, Président de l’ANIAC, le Togo n’est pas à l’abri des incidents chimiques. « Pour maîtriser ces risques et protéger les travailleurs, la population et l’environnement, il est indispensable de mettre en œuvre de façon systématique un ensemble de mesures cohérentes bien définies ».


Et déjà, l’ANIAC en tant que structure nationale de coordination de la lutte, s’est depuis sa création engagée dans le contrôle à l’importation et à l’exportation ainsi que de supervision de l’utilisation des produits chimiques. Mais il s’agit d’une lutte, qui devra se mener en synergie avec les différents acteurs.


Dans cette logique, le Président de l’ANIAC, invite donc tous les acteurs à observer les règles générales de sécurité et de sûreté dans la zone portuaire et entreprises afin de renforcer la lutte contre la prolifération anarchique des produits chimiques.


Et parti du constat que les produits chimiques présentent des dangers pour les personnes, les installations ou l’environnement, M. Hunledé Amah, Président de l’ANIAC Togo, invite également les uns et les autres, à éviter le détournement des produits chimiques de leur utilisation primaire à des fins qui constituent des dangers permanents pour l’humanité.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél ; (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire