Tél:+228 92 42 51 78
latest

7 oct. 2020

Pistes rurales : La SAFER se positionne dans l’accompagnement des efforts du gouvernement




Incontournable dans le développement de tous pays, les infrastructures routières sont d’une importance capitale. Conscient de ce fait, le gouvernement togolais s’engage à aménager sur les  cinq (5) prochaines années, plus de 4000 km de pistes rurales. Et pour ce faire, le pays compte également sur la mobilisation des ressources internes, coordonnées par la Société Autonome de l’Entretien Routier (SAFER), en charge du financement de l’entretien et de la réhabilitation des infrastructures routières.


Le développement des infrastructures routières en milieu rural comme urbain, se poursuivra de plus belle sur les cinq (5) prochaines années, avec à la clef, l’aménagement de 4000 Km de pistes rurales. Une initiative qui non seulement devra bénéficier de l’appui des partenaires au développement, mais aussi nécessiter la mobilisation des ressources internes.


C’est dans le sens  qu’intervient donc, la Société Autonome de l’Entretien Routier (SAFER), qui depuis plusieurs années s’est vue attribuer la charge du financement de l’entretien et de la réhabilitation des infrastructures routières.


Ainsi en tant qu’établissement public en charge de la mobilisation des ressources financières pour le financement de l’entretien des infrastructures routières, la SAFER, coordonne également les postes de péages au Togo. Dans les détails, les frais collectés à ces postes, onze (11) au total, permettent d’entretenir les routes, de les réhabiliter et d’en construire de nouvelles avec pour objectif, de faciliter la circulation aux usagers.


Dans les milieux ruraux, la SAFER pilote également avec l’Agence Nationale de Développement à la Base (ANADEB), le projet cantonage. Une initiative à travers laquelle, les communautés à la base, sont associées à l’entretien manuel des routes et pistes rurales pour maintenir la durabilité des infrastructures routières.


Importance des routes


Les infrastructures routières revêtent une importance primordiale dans la chaîne des transports en milieu rural ou urbain. Dans la logique, elles constituent un impératif majeur dans le développement du pays.


Au Togo plus particulièrement, les infrastructures routières participent au renforcement de la cohésion nationale par la réduction des disparités, l’amélioration de l’environnement socioéconomique, la promotion de l’emploi et la réduction de la pauvreté.


En milieu rural, les travaux d’aménagement des pistes rurales souvent piloté par la SAFER, a pour conséquence directe, la réduction des coûts de transports et assurent un accès moins coûteux et meilleurs aux services et aux marchés.

 

Caleb AKPONOU                         

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire