Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 oct. 2020

"Samedi propre" : Myriam Dossou-d'Almeida à la rencontre des bénéficiaires




En collaboration avec les Communes du Grand-Lomé, l’Agence Nationale pour le Développement à la Base (ANADEB), a organisé ce samedi 17 octobre 2020, une vaste campagne d’opération de salubrité publique communément appelée « Samedi propre ». Actée par la participation de Myriam Dossou-d’Almeida, Ministre du Développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, l’occasion été pour elle, de prendre son premier contact avec les populations bénéficiaires de la campagne.


L’opération de salubrité publique de ce samedi, pilotée par l’ANADEB en collaboration avec les Communes du Grand-Lomé et la plateforme des CDQ et CVD, se veut exceptionnelle. Une opération, marquée par la participation de Myriam Dossou-D’Almeida, Ministre du Développement à la base qui avait à son côté,  Mazalo  Katanga, Directrice générale de l’ANADEB.


Dans les détails, la Ministre et sa suite ont eu à prendre part aux travaux de curage et d’enlèvement d’ordures dans le Golfe 1, plus précisément au niveau de Nukafu derrière SAMAYAF avant de descendre dans le Golfe 4, pour assister à l’effectivité des travaux de sarclage et d’enlèvement d’ordures à Hanoukopé.


Les troisième et quatrième destinations sont respectivement le Golfe 7 et le Golfe 5, ou une opération de désherbage et de sarclage a réuni les populations dans l’enceinte de l’EPP Wonyomé et de l’EPP Amandahomé, avant que le tour ne soit bouclé à Agoè-Nyivé 1, sur  l’ancien site de CECO BTP.





Objectif de la tournée


En effet, l’opération « Samedi propre » du 17 octobre 2020, marquée par la présence de Madame Myriam Dossou-D’Almeida, a été l’occasion pour elle en tant que Ministre, de prendre son premier contact avec les populations bénéficiaires de l’initiative.


Mieux, l’occasion a également été pour la Ministre, de s’enquérir de la mise en œuvre de cette activité, qui se veut salutaire pour le maintien au propre du cadre de vie des populations.


Pour Myriam Dossou-D’Almeida, «la confiance et les engagements du gouvernement sont clairs et au développement à la base, on devrait les assumer et il faut aller sur le terrain. Ce matin, nous avons commencé à rendre visite aux vaillantes populations des quartiers qui s’occupent de l’entretien de la salubrité. J’ai vu des populations motivées qui sont engagées et volontaires dans l’activité qu’elles mènent. Elles ont conscience de la nécessité de se mettre ensemble et d’être appuyées par le gouvernement pour construire et transformer leur environnement, mais aussi leurs villes. La vision et les objectifs du Gouvernement pour ce quinquennat est de renforcer l’inclusion sociale et d’améliorer les conditions de vie dans la paix», a-t-elle rappelé.


Abondant dans le même sens, la Directrice de l’ANADEB, Mazalo Katanga note que l’opération de salubrité publique, permet aux populations d’améliorer leur cadre de vie, mais en même temps, de bénéficier de certaines motivations de la part du Gouvernement pour faire face aux besoins de base. « Et pour chaque séance, nous mobilisons au moins, 21.500 personnes », a-t-elle souligné.


Cap sur l’opération de salubrité publique


Piloté par l’ANADEB, le projet de salubrité publique dénommé «Samedi propre», relève selon les acteurs, du Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-ZU).


Officiellement lancé en 2017, l’initiative qui permet de rendre plus viables les quartiers, permet à 52% des plus défavorisés des communautés bénéficiaires de mieux se prendre en charge. Et rien qu’en 2019, 747 quartiers dans 39 villes ont été assainies avec à la clef, 21.500 personnes mobilisées.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire