Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 oct. 2020

"Soigner Les Certitudes" de Reckya Madougou enfin à Lomé !

Reckya Madougou


Après Cotonou, l’Experte en Finances Inclusives, Reckya Madougou a dédicacé le samedi 10 octobre 2020, à la Présidence de l’Université de Lomé, son Chef-d’œuvre : « Soigner Les Certitudes ». La cérémonie a enregistré la participation d’imminentes personnalités dont des ministres, des diplomates, des universitaires, des députés, des étudiants et un parterre de médias, venues soutenir l’auteure, dont l’ouvrage se veut une contribution à un développement plus inclusif du continent africain.


Cet ouvrage de 150 pages de Reckya Madougou dédicacé samedi à Lomé, bénéficie d’une  contribution de l’écrivain béninois, Stephens Akplogan.


Prenant la parole pour donner le coup d’envoi de la cérémonie, dont la modération a été assurée d’un coup de maître par le Pr Akoda Ayéwouadan, Ministre de la Communication, également Porte-parole du Gouvernement togolais, le Pr Komlan Dodzi Kokoroko, Ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a salué la plume de l’auteure qui a fait les choses en engagé et en réaliste.

«Soigner les certitudes dans un environnement de management d’incertitudes est une invite à la renaissance du continent africain… Tout semble avoir été dit et il nous reviendra la critique littéraire et sociopolitique de ranger ou de ne pas ranger le livre de Mme Madougou dans le patrimoine commun des sociétés littéraires et sociopolitiques », a-t-il déclaré.


En effet, la cérémonie digne d’un cadre pédagogique, a été l’occasion d’un panel animé par le Représentant-résident du Fonds mondial international (FMI) au Togo, Jules Tapsoba, le Président Directeur Général de SODIGAZ, Jonas Daou, Candide Leguede, Prof Mawuli Couchouro et de Romuald Wadagni, ministre béninois de l’économie et des finances, dépêché à Lomé par le Président Patrice Talon pour la circonstance. Ainsi à l'occasion, les panélistes ont mûri des idées sur la « Mésofinance », avec des contributions axées sur ce qui pourrait  être l’implication de l’État.


Selon Romuald Wadagni, l’Etat a un rôle important à jouer dans des domaines ayant trait au financement de l’économie pour ensuite laisser le secteur privé prendre le relais.


Intervenant sur la question, Reckya Madougou, en droite ligne avec les objectifs de son ouvrage « Soigner Les Certitude », a une fois encore défendu l’importance de l’adoption de politiques plus inclusives au bénéfice des populations.


Pour l’Ex Gardes des Sceaux du Bénin, en renforçant les mécanismes d’inclusion financière au bénéfice des populations, ont fini toujours par mieux lutter contre la pauvreté et toucher la majorité des populations les plus défavorisées.


Soigner Les Certitudes


En quête d’un devenir meilleur pour le continent africain, Reckya Madougou, à travers son ouvrage  « Soigner Les Certitudes », se positionne pour l’inclusion financière comme passerelle essentielle pour un développement durable de l’Afrique.


Mieux, l’ouvrage qui se veut le quatrième essai de l’auteure,  plaide pour la rentabilité d’une nouvelle méthode stimulée par « la spiritualité de l’effort ». Et se positionnant contre tous les clichés, qui tentent de présenter l’Afrique comme le continent de tous les maux, Reckya Madougou, invite à tutoyer le sommet sans complexe. Dans la logique, la promotrice de la Team RM, invite au dépassement de soi pour migrer d’un confort relatif à un autre plus stable.


Ainsi souligne-t-elle, « Soigner Les Certitudes, est un titre qui s’attaque à des idées erronées que des gens s’amusent à développer contre notre continent et parfois même contre nos pays. Ce qui est important et ce qui compte, c’est vraiment de bâtir des nations justes et prospères où la croissance est inclusive, c’est-à-dire équitablement et partagée. Et pour ce faire, c’est de se dire que nous avons des atouts et des potentialités. Et nous avons parfois des remèdes endogènes à nos problèmes. Sauf que souvent, nous sommes beaucoup plus tournés vers l’occident alors que nous avons des mécanismes endogènes qui en les visitant peuvent être adaptés à la marche du monde. C’est donc à cette endogénisation que j’appelle de tous mes vœux ».


Lutter contre la vulnérabilité


En effet, à travers « Soigner les Certitudes », ouvrage édité par Jean Jacques Wuillaume et préfacé par le Président Sénégalais, Macky Sall, l’Experte en Finance Inclusive, Reckya Madougou entend également renforcer la lutte contre la vulnérabilité des populations. En ce sens, elle a également décidé de verser ses revenus de vente dans les œuvres sociales, plus particulièrement dans l’accompagnement des couches les plus vulnérables.


Clôturant la cérémonie, Christian Trimua, Ministre des Droits de l’Homme et Porte-parole du Gouvernement, qui par l’occasion a donc invité à une consommation sans modération de l’ouvrage qui traite d’un sujet qui concerne les populations et en lien avec la Déclaration de politique générale du Premier ministre, Victoire Tomegah-Dogbé axée sur l'inclusion et l'harmonie sociale.


« Une certitude majeure que je retiens de l'exercice est que l'ouvrage et son auteure nous poussent à valoriser les droits économiques, sociaux et culturels. Il questionne fondamentalement sur la problématique de l'équité économique et sociale, des leviers du rendement et du partage équitable des richesses », a-t-il expliqué.


Rappelons que la cérémonie a été également marquée par une incursion surprise de Mamane avec son interview décalée sur comment « Soigner Les certitudes », avec Mme Madougou.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire