Tél:+228 92 42 51 78
latest

8 oct. 2020

Togo : A Kara, les THIMO permettent de lutter contre la pauvreté et l’exode rural




Lancés en 2019 dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables, les Travaux à Haute Intensité de main d’œuvre (THIMO), qui ont déjà permis d’intégrer plus de 6000 jeunes en milieux ruraux, permettent de renforcer la lutte contre la pauvreté et l’exode rural dans la région de la Kara.


Dans la région de la Kara, ils sont aujourd’hui plus de 938 jeunes à avoir leurs propres activités génératrices de revenus après 80 jours de Travaux de haute intensité de main d’œuvre (THIMO).


Pour la plupart des jeunes, mobilisés dans des travaux de construction des pistes rurales et des infrastructures d’assainissement, contre une rémunération hebdomadaire de 15.000 FCFA,  les THIMO se présentent, comme un facteur de lutte contre la pauvreté. Ils prennent en comptent au total 44 villages identifiés comme les vulnérables dans la région de la Kara.


En plus d’offrir l’opportunité aux bénéficiaires d’avoir des formations et des subventions pour développer des AGR, les THIMO permettent également aux villageois de développer des activités connexes qui autrefois, n’étaient pas pratiquées.


C’est notamment le cas du village de Sombohou à Kara, où il est développé en plus de l’agriculture, des activités de maraîchage, d’extraction de sable grâce à l’amélioration des différents accès, la réhabilitation des pistes rurales et l’aménagement des retenus d’eau.


Et comme  impact direct de ces travaux, l’on note l’amélioration des conditions de vie des populations, qui autres fois, n’avait que pour seule activité génératrice de revenus, l’agriculture.


Sur un autre plan un peu plus social, les THIMO permettent de mieux lutter contre l’exode rural en limitant le départ des jeunes, qui ont  de plus en plus le choix entre plusieurs activités génératrices de revenus.


Rappelons qu’à Kara, les THIMO mobilisent dans les villages identifiés comme les plus vulnérables, les jeunes âgés de 18 à 35 ans. Et l’initiative, pilotée par le Ministère du Développement à la Base à travers l’Agence Nationale de Développement à la Base (ANADEB), bénéficie de l’appui financier de la Banque Mondiale.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire