Tél:+228 92 42 51 78
latest

30 oct. 2020

Togo: La SAFER automatise trois postes de péages




La modernisation des infrastructures routières se poursuit au Togo. Ce vendredi 30 octobre 2020, la Société Autonome de Financement de l'Entretien Routier (SAFER), a officiellement lancé l’automatisation des postes de péage de Davié, de Vodougbé et d’Aképédo. Une cérémonie digne des grands jours, actée par la présence d’imminentes personnalités au nombre desquelles, Victoire Tomégah Dogbé, Cheffe du Gouvernement.


Dorénavant et avec l’automatisation des péages, plus de temps à perdre pour les usagers, puisqu’ils pourront également payer par carte, par vignette ou par téléphone.


Une innovation du Gouvernement mise en œuvre par la SAFER, et qui vient donc favoriser un franchissement plus fluide et un fonctionnement plus efficace des postes de péage.


Des travaux à plusieurs volets


En effet, les travaux exécutés par le Société Homintec Engineering Services, prennent en compte plusieurs volets, notamment, l’intensification du système de surveillance à distance avec à la clé,  le doublement du nombre de caméras.


Ainsi, les postes automatisés sont directement synchronisés à la Direction de la SAFER, notamment à la salle de  supervision communément appelée PCS, d’où l’on pourrait dorénavant tous superviser.


Autre avantage et pas des moindres, le nouveau système permet de rendre plus fluide le trafic, en permettant aux usagers d’accéder à d’autres moyens de passage au niveau des voies de distribution, grâce aux vignettes, cartes configurées par la SAFER.


Des ouvrages pilotes


Pour Zouréhatou Kassa-Traoré, Ministre des Travaux Publics, les trois (3) postes de péage automatisés (Davié, Vodougbé et Aképédo), qui ont nécessité un financement de 678 millions, sont des ouvrages pilotes qui bientôt, vont s’étendre sur toute l’étendue du territoire national.


Abondant dans le sens, Atoute Awina Outchantcha, Directeur Général de la SAFER, rappelle que cette automatisation progressive des péages, a été décidée par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.


Revenant sur le bien-fondé de l’initiative, le Directeur général souligne : « Avant, on payait uniquement en espèces. Mais aujourd’hui, on ajoute à cette façon manuelle de payer, le payement par carte. Vous vous abonnez, à la Direction ou par l’entremise des postes automatisés et vous avez votre carte et quand vous passez, vous placez votre carte et ça vous ouvre la voie sans que personne n’intervienne ».


Pour Sama Kondo Kissam Hodabalo, Cheffe Service Exploitation des péages et pesages, l’automatisation des péages, c’est d’abord la distribution du trafic routier dans les voies au sein du péage de sorte à rendre fluides les trafics et à sécuriser les recettes.


En ce qui concerne la fluidité du trafic, les usagers on l’option entre trois (3) modes de paiement, dont le système classique, le système de carte d’abonnement et le système de vignette.


Dans cette logique, l’automatisation a donc pour avantage de ne plus faire traîner l’usager qui pourra facilement s’orienter sur les postes de péage en fonction du mode de paiement qu'il a choisi.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. Au moins c'est un grand pas dans la modernisation du Togo . félicitations au chef du gouvernement.

    RépondreSupprimer