Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 oct. 2020

Togo : L’UITA travaille à une meilleure prise en compte du "Genre" dans la santé et sécurité au travail



 

La Coordination Projet Femme de l’Union Internationale des Travailleurs et Travailleuses de l’Alimentation, de l’Agriculture de l’Hôtellerie et des Branches Connexes (UITA-Togo), travaille pour une meilleure prise en compte de l’aspect « Genre » dans la santé et sécurité au travail. Dans ce sens, elle a ouvert samedi 24 octobre 2020 à Lomé, à l’intention de ses membres et syndicats affiliés, un atelier de formation placé sous le thème : « Femmes UITA Togo luttent pour rendre les femmes visibles dans la santé et sécurité au travail ».

 

Au Togo, les syndicats jouent un rôle important dans la prévention de la santé et de la sécurité sur les lieux de travail, par des activités qui rendent plus sûrs et plus salubres les lieux de travail pour les travailleurs et travailleuses.

 

Cependant constate Emilie Viho, Coordinatrice Projet Femme UITA-Togo, les aspects spécifiques de la santé et de la sécurité  au travail des femmes ne reçoivent pas suffisamment d’attention. Et par conséquent, les femmes sont souvent exposées aux risques de blessures et de maladies, car les  questions de la santé et de la sécurité spécifiques aux travailleuses ne sont pas traitées de manière adéquate.

 

Face à cette situation, la Coordination Projet Femme UITA-Togo, a décidé de former et d’outiller les syndicats et membres affiliés, sur les aspects « Genre » de la santé et de la sécurité au travail spécifiques aux femmes.

 

Selon la Coordinatrice, l’objectif est de mettre l’accent sur la responsabilité première de l’employeur à sécuriser le lieu de travail pour tous les travailleurs et travailleuses car souligne-t-elle : «Les femmes occupent souvent des emplois physiquement pénibles et répétitifs, notamment dans les secteurs de l’agriculture, du nettoyage et de l’entretien, de l’hôtellerie, de l’aide sociale, du travail et de l’industrie alimentaire ».

 

 


 


Le développement du thème

 

Au cours de l’atelier, et après une brève introduction de Mme Viho, c’est Emmanuel Bayaro, Chef Service Prévention à la Division des Risques Professionnels à la CNSS également Ingénieur Qualité-Sécurité-Environnement, qui s’est consacré au développement du thème de la formation, en prenant en compte deux (2) aspects fondamentaux.

 

Selon le formateur,  le premier aspect, est d’amener les participants à savoir qu’en milieu de travail, il y a les dangers et qu’il faut prendre des dispositions pour éviter d’être victimes des accidents et maladies professionnelles. En seconde position, amener les travailleurs, les syndicats et les employeurs à reconnaître que la femme présente certaines fragilités sur les lieux de travail et qu’il faut prendre certaines dispositions pour la protéger.

 

Pour M. Bayaro « l’homme peut faire certaines activités et efforts physiques que la femme ne peut pas faire. En exemple, dans une entreprise, on peut mettre tout le monde debout, mais une femme, on ne peut pas le mettre debout trop longtemps et surtout quand elle sera dans ses périodes (d’allaitement, de grossesse ou de menstruation), il faudra trouver des situations atténuantes », a-t-il souligné.

 

Et Dans cette logique, la formation sous le thème : « Femmes UITA Togo luttent pour rendre les femmes visibles dans la santé et sécurité au travail », vient à point permettre aux participants d’acquérir des compétences nécessaires pour rendre plus sûr le lieu de travail en y intégrant l’aspect  « Genre».

 

Rappelons que dans ses actions, l’UITA-Togo et ses affiliées ont toujours consacré une place de choix à la lutte pour une meilleure visibilité des femmes, à travers des efforts visant à éliminer les obstacles et à promouvoir la sûreté, la sécurité et légalité au travail.

 

Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire