Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 oct. 2020

Togo : Un enlèvement et séquestration font un mort à Anié




Depuis quelques jours, le Togo fait face à un phénomène d’enlèvements avec à la clé le versement de rançon. Pas plus que la semaine dernière, la Gendarmerie a été saisie dans la préfecture d’Anié, d’un enlèvement et séquestration contre rançon d’un peul. Les enquêtes ouvertes et qui ont permis d’interpeller trois complices de l’agression, ont débouché sur la mort d’un des kidnappeurs atteint par balle à l’abdomen. 

  

En effet, c’est le mercredi 14 octobre 2020, que la Gendarmerie d’Anié sera informée de l’enlèvement et séquestration d’un peul contre rançon, par des individus non identifiés de Sourou-Kopé, dans la préfecture d’Anié.


Poursuivant ses enquêtes, les forces de l’ordre ont réussi à mettre la main le jeudi 15 octobre 2020, sur le nommé Sékédjo Fousséni, un peul bouvier, âgé de 24 ans qui par l’occasion, a reconnu sa participation au fait délictuel qui lui sont reprochés, mais de concert avec d’autres individus.


Ainsi, la suite des enquêtes vont emmener l’équipe du Commissariat d’Anié à se transporter dans les villages d’Abassa et Kpendjélé situés dans la préfecture d’Anié. Respectivement dans ces villages, seront interpellés les nommés Adou Sadou et Barry Abdoulaye tous deux (2) peuls bouviers également complices de l’enlèvement.


L’origine du drame


Tandis que le premier interpellé a été conduit sans difficulté au Commissariat pour son garde à vue, le transfert d’Abdoulaye Barry, a été émaillé d’un grave accident selon, les informations rapportées par le Ministère de la sécurité.


Remorqué à bord d’une motocyclette conduite par un agent de police, le nommé Abdoulaye va à hauteur d’un ponceau situé à environ cinq (5) Km de la ville d’Anié, délibérément déséquilibrer la moto pour précipiter le conducteur et lui-même dans un ruisseau en cru et tenté de noyer l’agent de police.


Ayant constaté que ce dernier est coincé entre sa moto, le sieur Abdoulaye va donc tenter de s’en fuir avant que deux autres policiers en groupe sur une seconde moto et en couverture vont surgir en faisant usage de leurs armes touchant le malfrat à l’abdomen.


Evacué d’urgence au Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) d’Anié, ce dernier va succomber quelques heures plus tard.


Présentant ses condoléances à la famille éplorée, le Ministre de la Sécurité, Yark Damehane, qui rappelle que les enquêtes en cours devront permettre d’élucider la situation, invite par l’occasion les populations à plus de vigilance pour limiter ces situations de plus en plus récurrentes.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire